7 minutes

7 minutes
De Stéfano Massini
Mis en scène par Maëlle Poésy
  • Comédie Française - Théâtre du Vieux-Colombier
  • 21, rue du Vieux Colombier
  • 75006 Paris
  • Saint-Sulpice (l.4)
Itinéraire
À l'affiche du :
2 mars 2020 au 20 avril 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
Achat de Tickets

Maëlle Poésy dirige un plateau d’actrices dans une pièce chorale de Stefano Massini, conseiller artistique du Piccolo Teatro de Milan.

Alors que leur usine vient d’être rachetée, une dizaine de femmes doivent prendre une décision au nom des deux cents employées qu’elles représentent. Quel glas sonnent ces « 7 minutes » ?

Elles sont une dizaine, elles attendent leur porte-parole, qui négocie avec les nouveaux patrons de leur usine. À son retour, elles devront voter au nom des deux cents employées qu’elles représentent.

Maëlle Poésy, qui a monté Tchekhov en 2016 au Studio-Théâtre et qui met en scène Sous d’autres ciels de Kevin Keiss d’après Virgile au Festival d’Avignon 2019, présente une pièce chorale de Stefano Massini. Comme dans d'autres de ses pièces, notamment Les Frères Lehman, l'auteur, conseiller artistique du Piccolo Teatro de Milan, s’inspire d'un fait réel, le combat très médiatisé des femmes de l’usine Lejaby à Yssingeaux en 2012. Et il ouvre une double réflexion, sur la valeur marchande du travail et la prise de conscience des mécanismes de domination.

Car, si la proposition faite par la nouvelle direction semble honorable, elle impose à ces femmes un choix crucial : tous les emplois seront sauvés à condition d’accepter de réduire de sept minutes leurs pauses quotidiennes. À l’euphorie de la bonne nouvelle succède un échange où chacune prend parti selon sa personnalité, ses années dévouées à la marque, ses nécessités personnelles et son souci d’engagement collectif.

Maëlle Poésy aime suivre ces femmes dans leur combativité pour mener à bien une pensée collective, l’essentiel dans cette entrée au cœur d’un plan social tenant à la circulation de la parole. « Nous voulons être libres, mais nous avons peur de la liberté, rappelle l'auteur. Choisir, décider, est une obligation autant qu’une liberté. »

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor