14 mars 2024
9/10
0
J’ai adoré !
Le texte, la simplicité du jeu et de la mise en scène, l’élégance de l’ensemble… voilà du théâtre qui évite les gros sabots, le prêt à penser, l’explication de texte… on est loin de ces spectacles qui caressent dans le sens du poil… une réussite !

Bravo à Mélanie Page pour cet exercice élégant et pudique.
10 mars 2024
10/10
0
Un superbe moment, du rire tout au long d’une soirée mémorable
Un grand merci aux acteurs qui méritent une beaucoup plus grande reconnaissance
4 mars 2024
8/10
1
La mémoire de ses origines entre héritage et histoire personnelle.

Lüdo est un paléogénéticien. Il rencontre lors d’un congrès Rosa, également paléogénéticienne. Rosa et Luca, son mari, décident d’unir leurs travaux avec ceux de Lüca afin de définir le génome de l’homme de Néandertal. Ils cherchent les points communs avec nous. Lüdo, Luca et Rosa forment un trio amoureux qui mélangent leur vie et leurs recherches. Dans ces travaux, Adèle, autre chercheuse, part à Zagreb où elle est en charge d’obtenir les os de la plus grande réserve d’os de Néandertal. Cela permettra de prélever l’ADN nécessaire à ces recherches. Elle tombera amoureuse de Mila qui a en charge les os. Atteinte d’une maladie dégénérative, elle essaie d’intensifier les temps de mémoire qui lui restent. Le père de Lüdo essaie de reprendre contact avec son fils qu’il a abandonné. L’histoire mêlera cette fascination pour leurs recherches, pour connaitre d’où nous venons et les histoires personnelles de chacun. Ce mélange est comme la recherche du personnel et de l’héritage commun.

L’histoire est intéressante et nous interroge sur la vie de chacun et nos origines. Ce mélange et la fascination des chercheurs sont bien rendus. La question est de comprendre pourquoi Néandertal a disparu. La réponse est plus nuancée. Ils ont disparu parce qu’ils n’ont pas pu s’adapter à un environnement qui s’est modifié et que Sapiens est une espèce invasive pour Néandertal. Cela renvoie des questions pour nous-mêmes. Par ailleurs, il y a eu métissage qui rappelle que nous sommes tous le fruit d’un métissage et de migrations.

Le décor est très efficace. Le laboratoire, comme un lieu stérile et sûr, nous plonge dans un monde parfait où tout est déterminé et rationnel alors que les vies extérieures sont plus chaotiques.
Je me suis laissée porter par l’histoire qui m’a plu. C’est surtout le mélange des deux univers qui est agréable.

Cette pièce a été la bonne surprise du In d’Avignon. Tant mieux, elle est plaisante, efficace et bien interprétée.
2 mars 2024
10/10
2
Un seul en scène magnifiquement mené par Clémentine Célarié.
Un moment d’une intensité rare interprété par une Grande Comédienne habitée par son personnage.

Un grand moment de théâtre !!!
27 févr. 2024
9,5/10
0
Faire venir simultanément le Grand Siècle et le XIXe romantique au théatre avec modernité, c'était déjà un sacré défi. Mais revisiter Cyrano et la vie de son auteur en attirant les foules, ca c'est un superbe exploit !

Un texte drole et intelligent servi par des acteurs excellents dans un rythme soutenu sans toutefois tout balayer sur son passage pour un plein d'émotions : on en redemande.

Quel panache !