Critiques pour l'événement Vends deux pièces à Beyrouth, Jérémy Ferrari
16 déc. 2017
7/10
6
Malgré des sujets borderlines, Jérémy Ferrari ne donne jamais l’impression d’aller trop loin, grâce à une écriture et un jeu d’un talent inouï.
Sachez qu’il donne dans l’humour noir. Il est engagé (non pas politiquement, mais il a des convictions personnelles fortes), et n’hésite pas à dire ce qu’il pense, sans aucun filtre. C’est ce côté excessif qui fait tout le charme de ses spectacles.