Critiques pour l'événement Tout ce que vous voulez
12 févr. 2017
6/10
159
Une pièce agréable sans plus : le scénario, la mise en scène, le décor original.

Mais j'ai eu du mal à entrer dedans. La faute aux scènes "hachurées"qui à mon gout, cassent le rythme ?
Quant à Stéphane de Groodt il joue tout en finesse, c'est un plaisir.
1 févr. 2017
6/10
164
Si les comédies de boulevard étaient plus souvent de cet acabit, j'irais sûrement en voir plus souvent.

En tête d'affiche placardées partout dans le métro: Stéphane de Groodt et Bérénice Béjo. Je me suis rendue au théâtre sans même les connaître. Et j'ai vu deux acteurs complices dans un scénario équilibré et bien écrit avec de nombreuses répliques piquantes et drôles. Le duo fait rire et s'émouvoir les spectateurs et l'on passe un bon moment sans prise de tête. Un bonne comédie boulevard, portée par de bons comédiens, quoi demander de plus ne serait-ce une fin un peu plus crédible et un peu plus originale?

Mais ce serait être de mauvaise foi que de dire que cette pièce n'est pas une pièce agréablement bien jouée et rafraîchissante. A voir pour passer un bon moment!
12 janv. 2017
6,5/10
192
Un joli moment.
Les acteurs sont plutôt attachants et on en ressort avec le sourire.

La mise en scène hachurée est pénible.
La 1ère catégorie n'est pas super confortable ! Le théâtre est magnifique et il est préférable d'être au balcon.
31 déc. 2016
5,5/10
165
Soirée agréable et une vraie découverte de Stéphane de Groodt, tout simplement épatant.

Bérenice Bejo que j'aime beaucoup n'a pas su tirer les nuances de son personnage car elle déclame son texte en criant pendant la première demi heure, ce qui est fort désagréable.

Le texte est intéressant mais les nombreuses coupures cassent le rythme.
Heureusement que la place bénéficiait d'une réduction car au prix du théâtre Edouard VII je serais sortie un peu déçue dans l'ensemble...
6 déc. 2016
4/10
139
La pièce, disons-le d'entrée de jeu, m'a déçue.

Une auteure de pièces de théâtre n'arrive pas à se mettre à l'écriture de sa nouvelle pièce car tout va trop bien dans sa vie... Elle fait alors connaissance de son voisin.

L'intrigue de la pièce est bien maigre ou bien les auteurs n'en tirent pas le meilleur parti, au choix.

Le jeu de Stéphane de Groodt est parfait. C'est un véritable plaisir de le voir jouer. Il est tout simplement captivant.

Bérénice Béjo n'est pas dans sa forme habituelle... Je regrette de devoir le dire car c'est une comédienne dont j'apprécie, habituellement, le jeu tout en finesse.

Pour sa défense, force est de reconnaître, que son texte n'a rien de captivant, il est donc difficile à défendre.

Dommage !

Pour finir, un mot sur les décors, bien que simples, ils ont de l'allure et m'ont agréablement surprise.
11 nov. 2016
4/10
111
Pour les acteurs. Le texte est faible, l'intérêt quasi nul.

Dans le ton de ces comédies de rentrée. On va les voir et on regrette dès la première phrase d'y être allé. On le savait pourtant...

Encore deux auteurs inutiles dans le paysage théâtral.
3 nov. 2016
6/10
104
Un bon moment !

Stéphane de Groodt est tout simplement génial : juste, crédible, drôle. Il porte la pièce seul face à une piètre Bérénice Bejo... Faible, sans charisme, sans nuance. Elle semble réciter son texte et gâche presque l'histoire. Heureusement que son partenaire la porte de bout en bout.

La mise en scène est intéressante, avec de superbes décors et jeux de lumières. J'ai beaucoup aimé le passage vidéo à la fin. Seul regret : les pauses noir un peu trop nombreuses et longues.
16 oct. 2016
7/10
122
Un sujet déjà vu, traité sans grande originalité, néanmoins, les acteurs rehaussent le niveau de la pièce. Bérénice Béjo y est presque meilleure qu'au cinéma.

L'histoire aurait mérité une écriture plus dynamique, et moins de clins d’œils aux pièces précédentes.
28 sept. 2016
5/10
122
Quel ennui ! Je n'ai pas accroché du tout.

Prestation impeccable de Stéphane de Groodt, un grand, un très grand comédien. Une comédienne pour lui donner la réplique aurait peut-être été plus efficace qu'une actrice de cinéma. Je pense qu'il faut surtout que j'arrête d'aller voir ce type de pièce...à l'eau de rose !

Mais ça marche, le public a longuement applaudi. Enfin tout n'a pas été perdu car j'ai aperçu dans le public Thierry Godart, dont je suis fan, un génie ! ... mais je m'éloigne du sujet !
15 sept. 2016
6/10
83
C'est la sympathique et éternelle histoire d'un homme et d'une femme qui ne peuvent pas se piffrer au début mais qui, oh surprise, vont s'aimer à la fin.

Sujet 1000 fois traité mais finalement pas tant que ça au théâtre. Donc pourquoi pas.
D'autant qu'autour de ce thème de la rencontre viennent se greffer d'autres sujets comme le mensonge, l'écriture...
Justement beaucoup de thèmes sont abordés mais pas vraiment creusés et du coup survolés ce qui floute un peu l'ensemble. On en revient du coup à l'histoire d'amour.

J'aurais aimé qu'il y en ait un peu plus sur le reste pour échapper au stéréotype de la romance.
Surtout qu'à cette romance finalement je n'y ai pas cru. Pas de montée crescendo entre les deux acteurs, incohérence je trouve dans la relation avec le mari, pas vu l'aspect ouverture sur le monde grâce au voisin. Finalement le rôle de l'actrice n'évolue pas. Elle est égocentrique et hystérique, ne comprend rien et le reste.

S. de Groodt est un voisin super crédible. Totalement naturel, sympathique, un peu boulet mais attachant, quelconque mais quand même sexy... Il a un naturel désarmant. A l'aise sur scène comme il l'était à l'écran.

Malheureusement pour moi je suis restée bloquée sur la piètre performance de jeu de Bérénice Bejo. Surmaniérée et pas du tout crédible et du coup ça m'a un peu gâché la pièce. Je pense qu'elle n'était pas faite pour ce rôle. Une actrice avec plus de charisme, plus de force, plus de nuances de jeu m'aurait plus convaincue. Elle est trop lisse et veut en faire des tonnes. Elle sur-joue avec sa voix, son corps, ses bras, son regard au loin... Là y'a un casting ou une direction d'actrice loupés.

La mise en scène repose sur une succession de coupures avec noir assez longues. Principe à force très pénible et beaucoup trop longues à chaque fois. Ca hache et renforce l'artifice de l'ensemble.
On en vient presque à penser pendant les tirades à la prochaine coupure.
Petit effet de vidéo à la fin intéressant avec un clin d'oeil d'Elmosnino.

Conclusion : c'est joli, plaisant, assez attendu.
Les auteurs, talentueux, ont peut-être rendu leur copie un peu vite.