Critiques pour l'événement Silence, on tourne
23 juin 2019
6/10
29
Pièce intéressante mais sans surprise.

Blagues un peu potaches et prévisibles.
19 janv. 2019
5,5/10
34
Blagues potaches, vaudeville burlesque, comique de répétition.
Voici les ingrédients de base de cette pièce.
Les comédiens donnent une belle énergie et de la gaité à la pièce qui se veut bon enfant.
Le problème pour moi sont les blagues attendues, très attendues qui empêchent toute surprise et plaisir.
J'ai bien conscience que la salle riait beaucoup, je ne dois pas être la spectatrice idéale pour ce genre de spectacle. Mais 40 fois le "il est où machin" je n'en pouvais plus.
Ça manque de subtilité, de finesse, d'écriture, de jeu, un peu de tout pour me faire passer une bonne soirée. Ce fut sympathique mais j'ai perdu mon temps. J'ai l'impression d'avoir dîné chez une vieille tante avec tonton Gérard qui fait ses blagues grivoises.
Le petit groupe de jazz c'est aussi sympa mais l'enlever permettrait de gagner un peu sur la longueur.
2 heures dans ces conditions c'est long...
8 déc. 2018
6/10
101
Ouf, le dernier tiers de la pièce la sauve... une fois le scénario planté dans la première partie, on essuie tous les poncifs assortis de blagues éculées et lourdaudes. Ici ou là une petite pépite, et on retombe dans le bof beauf... heureusement la dernière partie a du peps, de l’intelligence dans le scénario et tout ce que l’on peut attendre d’une comédie de boulevard, avec des surprises et des sorties hilarantes.
Mention spéciale aux comédiens tous excellents, avec mention spéciale pour les femmes encore plus que les hommes. Grâce à eux, on sort avec un peu plus de satisfaction que de regrets.
24 août 2018
7/10
181
Une fois bien installée et la salle remplie, le rideau se lève. On se retrouve plongé dans un décor de cinéma.

Cela s’agite dans tous les sens car se prépare la mise en place. Afin que nous le public ne soyons pas perdus, l’assistant-réalisateur, Batistin, s’adresse à nous. « On tourne un film dans ce théâtre. La scène d’aujourd’hui est celle du mari trompé qui va interrompre une représentation en public pour tuer l’amant de sa femme qui est dans la salle… On a besoin de figurants. Vous êtes les figurants. » Voilà le ton est donné. Même une personne du public va monter sur scène pour un moment d’humour étonnant. Mais, rassurez-vous  tous les figurants vont participer pendant le tournage.

Retour sur le plateau où l’on retrouve le réalisateur qui est amoureux de la jeune première qui le tient par… le cœur. Un producteur désespéré par ces dettes de jeu qui fait semblant d’aimer sa femme pour qu’elle l’aide financièrement.  Un acteur à qui personne ne fait attention « Il est où Philippe ? » et qui clame « Mon handicap c’est que je rayonne trop ». L’assistant-réalisateur qui se fait maltraité par tout le monde qui rêve que son scénario soit financé un jour. Tout ce petit monde prend ces marques. Mais voilà, rien ne va se passer comme il se devrait. Les rancœurs, les jalousies, les secrets vont prendre place et tout va exploser. Les portes claques, les volets s’ouvrent, les escaliers glissent, les baffes volent, des mains s’égarent… à grand renfort de réparties piquantes et précises. Il faut tenir le rythme car tout est calculé au millimètre près. Feydeau aurait adoré. Surtout avec cette succession de gags, de jeux de mots, de comique de situation…
1 mai 2018
7,5/10
372
Ça rentre, ça sort ! On a passé une soirée mémorable, spectacle participatif à souhait !

Une rafale de rigolade, une vanne par minute, chaque personnage est atypique et unique, et franchement, on ne s'en lasse pas. Bien joué les artistes !
29 nov. 2017
5/10
405
Malgré de bonnes idées et quelques rires, la faiblesse du jeu de certains et la faiblesse du texte font de cette pièce une déception !
Dans le style, il y a tellement mieux. Il serait dommage de penser que le théâtre c'est ça !
12 juil. 2017
7/10
300
PIÈCE PARTICIPATIVE très bien ficelée.

En quelques mots : des acteurs tournent un film sur le plateau, nous sommes les figurants. Nous participons donc au tournage du film qui se déroule sous nos yeux. Sauf qu'au delà du film, les acteurs ont des histoires entre eux. Une vraie mise en abime du théâtre : on joue une pièce dans la pièce ! Je ne vous en dis pas plus.

Ce que j'ai adoré :

- la participation du public. Nous sommes sollicités en permanence par les comédiens. On a un rôle actif dans la pièce ! C'est très amusant. Je remarque que c'est de plus en plus à la mode d'introduire le public dans le jeu (la Règle du Jeu à la Comédie Française récemment, Dernier coup de ciseaux, et les stars des pièces participatives sont les Anglo saxons, or exemple Sleep No More (NYC)). Les comédiens improvisent plus. D'ailleurs à la fin du spectacle on chante ! Très bonne idée le karaoké au théâtre.
- La mise en scène : de très beaux décors, beaucoup d'objets qui recréent bien la ruche qu'est un tournage de film
- La musique : les comédiens jouent également des instruments de musique sur scène et des claquettes, c'est excellent !
- Enfin, les comédiens. Bravo aux artistes si complets qui parlent, bougent et jouent d'un instrument.

Je recommande vivement cette pièce drôle qui fourmille de bonnes idées.
8 juil. 2017
7/10
314
Des trouvailles de mise en scène, une joyeuse implication des spectateurs, on rit du début à la fin, et c'est là l'essentiel.
1 mai 2017
6,5/10
216
Franchement séduit par la précédente pièce de Patrick Haudecoeur, Thé à la menthe ou t’es citron ?, cette nouvelle production m'apparaissait donc incontournable. Après un accueil en musique (fort sympathique au demeurant), le spectateur découvre le nouveau terrain de jeu de nos comédiens : un plateau de cinéma (vu le titre de la pièce, vous me direz on pouvait s’en douter).

Le public est donc invité, non pas à assister, mais à participer au tournage puisque le voilà figurant. Bon, son rôle est simple : rire et applaudir. Partant de là, inutile de dire que la belle comédie romantique va se transformer en véritable film catastrophe.

Alors que penser de cette nouvelle production ? Je risque d’être un peu moins enthousiaste que mes collègues critiques. Certes c’est bien écrit. Certes c’est drôle. Certes c’est bien joué. Mais, à mon sens, cela reste quand même de moins bonne qualité que Thé à la menthe ou t’es citron ?.

Certains ressorts humoristiques sont un peu gros ou font « clichés ».
Par ailleurs, les intermèdes musicaux sont, à la longue, un peu lassants et n’apportent rien à l’histoire.

Au final, cette pièce n’est pas exceptionnelle, mais fait passer un moment sympathique.
1 avr. 2017
4,5/10
213
Silence On Tourne remplit sa salle, la fait rire aux éclats, et c’est l’essentiel. Les rires fusent, les spectateurs repartent heureux, je m’en réjouis, pour eux, et pour les 12 acteurs qui sont sur scène.

C’est une pièce efficace, on y trouve ce qu’on vient y chercher : un amant évincé, une femme vengeresse, une intrigue simpliste. Des effets faciles, des blagues lourdingues, c’est  surjoué (je n’en doute pas, volontairement), il y a le gimmick répétitif qui alimentera les plaisanteries entendues des spectateurs pendant le diner qui va suivre, jusqu’au prochain réveillon leur visage s’éclairera en entendant « Où est Philippe ? ».
Je ne suis pas vraiment rentré dedans, jusqu’à la séquence de la chemise bleue, je me suis d’autant plus fait avoir que c’est l’homme assis à ma droite sur qui le sort est tombé, là c’était un vrai moment de théâtre, joué juste, qui emportait l’empathie. Il ne me reste que cette séquence, elle m’a scotché.
Avec le retard à l’installation et les intermèdes musicaux, la représentation dure deux heures.
Fléchette m’avait accompagné, son commentaire est « Bof ».
22 mars 2017
7,5/10
238
Un bon moment de théâtre, une idée originale pour une bonne soirée.
19 mars 2017
7,5/10
262
Une très jolie comédie distrayante à souhait.

La prise à partie du public est réussie (un conseil ne portez pas de chemise bleue... enfin moi, je dis ça, je dis rien ;-) ) Un seul gag est absent de cette comédie la célèbre tarte à la crème, mais vu comment ils sont complètement "barrés" "déjantés" tout est possible.

Presque 2 heures de bien être très hilarantes. N'hésitez pas.
10 mars 2017
6/10
248
Après cette avalanche d'avis dithyrambique, il en fallait bien un plus contrasté. Non pas que ce genre de spectacle ne soit pas ma tasse de thé (de quelque parfum que ce soit…), j’avais notamment passé un très bon moment devant Les Faux British (je n’avais par contre pas pu voir la précédente pièce de Haudecoeur), mais plusieurs éléments m’ont déçu dans cette comédie.

Tout d’abord, vendue comme une comédie burlesque, une bonne partie des ressorts comiques sont basés sur les clichés du 7ème art : la jeune première prête à tout pour réussir, l’acteur qui a le melon et surestimant son charisme, la technicienne forcément masculine et donc lesbienne, etc…) ou sur les ficelles du vaudeville avec son lot d’amants trompés (parmi lequel, comme par hasard, le réalisateur bedonnant amoureux de sa jeune première).

S’il y a également une poignée de gags liés aux accidents et autres erreurs d’acteurs, l’humour étant une mécanique de précision, cela manque cruellement de rythme. D’ailleurs, un gag est très réussi mais est très chronophage, tout comme la volonté de faire participer le public de figurants que nous étions. Par ailleurs, les interludes musicaux n’apportant pas grand-chose, elles donnent l’impression de faire du remplissage.

Malgré ces réserves, cette pièce offre un spectacle sympathique et Patrick Haudecoeur est, à défaut de servir une excellente comédie, un très bon comédien d’une réelle drôlerie.
24 févr. 2017
7,5/10
252
Je n'avais pas aimé Les Faux British (gags trop gros, déjà vus).
Pour autant j'ai beaucoup ri à cette pièce.
C'est le même ressort humoristique mais avec de très bonnes idées, notamment avec les interactions du public...

Allez y, vous rirez de bon cœur.
22 févr. 2017
7,5/10
241
Petit goût de déjà vu.

Après le succès (largement mérité selon moi) de Thé à la menthe ou t’es citron, Patrick Haudecoeur a souhaité récidivé avec Silence, on tourne ! Malheureusement, la seconde tentative est moins bonne que la première.

Cette fois, il n’est plus question de théâtre mais de cinéma… enfin, de cinéma qui se déroule quand même dans un théâtre ! En effet, la scène de cinéma qui est tournée pendant la pièce est sensée se dérouler dans un théâtre. Si ce choix permet d’intégrer le public à l’histoire, il empêche surtout de faire une véritable rupture avec l’univers du théâtre, déjà largement exploité dans Thé à la menthe ou t’es citron. Du coup on retombe vite dans les gags utilisés par cette pièce précédente : décor capricieux, comédiens qui jouent mal, guerre des égos, problèmes techniques…

La nouvelle création semble donc un peu déjà vue et reste moins drôle que la précédente. Le premier tiers de la pièce est assez décevant, mais la suite s’améliore et offre de très beaux éclats de rire. Globalement j’ai tout de même apprécié ce moment passé au côté de cette troupe complètement barrée et je ne suis pas ennuyé. Les musiciens qui ponctuent la pièce apportent un petit quelque chose en plus, qui sans être indispensable n’est pas désagréable.

En résumé : une comédie sympathique qui ne rivalise pas avec son aînée.
18 févr. 2017
7/10
216
Le sujet n'est pas nouveau : le tournage qui tourne à la catastrophe (voir Thé à la menthe ou thé citron / Les faux British que j'ai préféré personnellement) mais la pièce fonctionne bien, l'ensemble est rythmé, bien joué, et l'on passe un bon moment.
15 févr. 2017
7,5/10
210
Plusieurs choses sont intéressantes dans cette pièce.

Tout d'abord le fait que nous, public, soyons régulièrement pris à partie et intégré à la scène puisque nous sommes, ni plus ni moins, les figurants du tournage.

Des personnages caricaturaux amenant un comique de répétition. Comme la jeune actrice capable à la moindre contrariété, d'envoyer valdinguer le décor, le comédien persuadé de son immense talent que personne ne remarque, la régisseuse débrouillarde comme c'est pas permis, le producteur qui a des soucis avec la mafia italienne.

Les évènements s'enchainent les uns à la suite des autres. On ne rit pas toujours à gorge déployé, mais certains passages sont franchement réussis. Accompagné de dialogues bien construits, et de quelques tirades qui font mouche.

De quoi passer une agréable soirée.
14 févr. 2017
7/10
222
Agréable moment passé au théâtre Fontaine.

Une mise en abyme bien menée qui permet d'entrer très vite dans le jeu: nous sommes à la fois spectateurs et acteurs. Les passages musicaux sont l'occasion de souffler un peu dans cette pièce au rythme soutenu.

Habituellement peu réceptive à ce type de théâtre, je me suis laissée porter. Drôle et bien dosé.
13 févr. 2017
7/10
216
Après Frou Frou les bains et l'immense succès de Thé à la Menthe ou T'es Citron, qui a remporté le Molière de la meilleure pièce comique en 2011, Patrick Haudecoeur revient avec une équipe de cinéma délirante... et c'est agréable de constater que la comédie a encore de beaux jours devant elle.

Ça commence fort intelligemment en musique avec trois musiciens qui font un boeuf devant le rideau rouge. Et nous les retrouverons juste avant les saluts avec leurs instruments.

Entre temps ils auront joué leur rôle de techniciens sur le tournage. Car c'est à la mise en boite d'une séquence du mari trompé qui interrompt une représentation pour tuer l’amant de sa femme que nous sommes conviés.

Invités ? Oui car nous faisons partie de l'histoire, ... comme figurants. L'un d'entre nous sera d'ailleurs tiré par le bras pour monter sur scène.
Au cours du (pseudo) tournage on va découvrir que le producteur est véreux, que le réalisateur, amoureux de la jeune actrice et dévoré de jalousie, s’est promis de démasquer son rival pour lui faire la peau. L’éternel second rôle, quant à lui, est prêt à toutes les crapuleries pour faire décoller sa carrière et l’assistant-réalisateur (Patrick Haudecoeur) doit ménager les uns et les autres d’autant qu’il rêve de réaliser son premier film avec la jeune actrice dans le rôle principal.

C'est une vraie comédie. On rit donc beaucoup, de rebondissement et rebondissement comme dans la plus pure tradition des vaudevilles. Avec aussi des renversements de situation. Car le producteur (Philippe Uchan) descend brutalement de son piédestal alors que la jeune première (Nassima Benchicou) prend de l'ascendant sur l'assistant-réalisateur. Le comique de répétition fonctionne aussi à merveille avec le "grand" Stéphane Roux qui passe constamment inaperçu alors qu'il est persuadé du contraire, ce qui n'est pas facile à jouer.

Tous les comédiens mériteraient d'être cités. C'est enlevé et on passe un bon moment. Il est probable que Patrick Haudecoeur et son acolyte Gérald Sibleyras ont écrit un nouveau grand succès qui arrive à Paris après avoir déjà reçu les applaudissements d'un public régional.
7 févr. 2017
7,5/10
222
Quand j'étais plus jeune il y a eu "Froufrou les bains", plus récemment "thé à la menthe ou t'es citron" et depuis le 25 janvier il y a "Silence, on tourne!", la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur au théâtre Fontaine.

C'est une gros casting de 12 comédiens qui monte sur scène pour tourner un film. "Et : action!" dès le début, les comédiens installent une grande proximité avec le public qui est pris à parti pour jouer la figuration. Mais rien ne va aller droit, les gags s'enchaînent et l'on rit énormément. Dans la lignée des autres pièces de cet auteur, la musique est présente tout comme les répliques de théâtre bien senties.

J'ai passé un très bon moment: l'humour est bon enfant et imaginatif, les acteurs complices s'amusent autant que nous et ça se sent! De la comédie comme on en aime!
6 févr. 2017
7,5/10
234
Un bon moment avec Silence on Tourne où le public fait partie de la pièce.

Une comédie sympathique qui fait du bien en ces temps moroses avec une progression hilarante.
En effet, ça démarre plutôt classiquement pour une comédie et progressivement il se rajoute des éléments qui font monter l'ambiance comique.

Les comédiens sont tous super et à fond dans leurs rôles, j'ai aussi beaucoup aimé comment les accessoires et le décor sont intégrés dans la pièce.

Un moment de détente appréciable.
7/10
237
Pièce sympa qui nous emporte dans l'univers de Patrick Haudecoeur. Faire rire avec des grosses blagues et des quiproquos toutes les 5 secondes.

On ne s'ennuie pas une seule seconde à condition de rentrer dans leur jeu. Et ça fonctionne parfaitement, le public ressort ravi.
31 janv. 2017
7/10
246
"Ça tourne" pas rond pour eux, et c'est tant mieux !
Des comédiens "qui rayonnent de trop", des musiciens qui chauffent la salle, des coups de feu qui claquent, des cascades à couper le souffle, des drames amoureux...

C'est avec un grand plaisir que le public se retrouve complice de ce tournage rocambolesque.
La galerie de portraits fonctionne à merveille, et réserve même des surprises ... !
Spectacle très très sympa !