Critiques pour l'événement Sans Rancune
18 févr. 2016
3/10
228
Non ! Tout est raté.

Le texte est faible et lourd (ces éternelles références aux chansons au milieu du dialogue), les situations ridicules. Même les acteurs, que j'adore pourtant (Daniel Russo, au premier chef) semblent s'ennuyer. Et pourtant il y a du Poiret dans l'adaptation, donc un peu de son génie devrait éclairer cette pièce.

Non, c'est un désastre. Une soirée perdue. Pourquoi le Palais Royal accueille-t-il de tels ratages ? On se pose la question.
10 sept. 2015
6,5/10
250
Un bon moment de comédie emmené par un Daniel Russo excellent !

Quelques longueurs et un comique répétitif mais l'ensemble est de bonne facture.

Les changements de décor sont un peu déstabilisant.
4 mai 2015
5/10
276
Un texte pas assez drôle et pas toujours très fin malgré des acteurs qui essaient de sortir la pièce : dommage...
29 mars 2015
3/10
296
J'ai trouvé en effet la pièce un peu longuette, souvent grossière. L'énergie de Russo ne suffit pas à juguler l'ennui.

Contrairement à la critique, je trouve que les références à l'actualité sont un peu douteuses, à la limite du vulgaire et du poujadisme. Mais enfin, au premier rang, une dame s'étranglait de rire...
Il faudra aussi qu'on m'explique comment avec un billet 2ème catégorie, on se retrouve au pigeonnier à étouffer sous les projecteurs...
22 févr. 2015
8/10
362
Victor Pelletier marie sa fille et se fait plaquer par sa femme !

Boulevard annoncé, cahier des charges respecté.
C’est vrai que tous les clichés s’amoncellent mais c’est une règle d’or du théâtre de boulevard. Le mari cocu, la femme qui renonce à l’argent, la nymphe, le smicard, le collègue traître : tout y passe. Y compris les poncifs sur la France, les espagnols, les chinois, Barbès et l’avenue Montaigne.
Victor Pelletier c’est Daniel Russo. Un comédien énorme qui nous fait vraiment rire mais qui sait absolument tout faire. La distribution est très équilibrée et chaque comédien reste au service de son objectif : notre plaisir.

Le décor est bien pensé, et surtout très rapidement changé (bravo l’équipe technique). Les lumières parfaites. Les costumes contemporains réalistes (la chronologie se suit avec un changement à chaque scène ce que l’on ne voit plus en ce moment…)

La mise en scène est rapide et efficace.
On pourrait s’ennuyer ferme sur un sujet aussi casse-gueule mais on passe une excellente soirée. Si vous arrivez avec vos propres problèmes, Sans-Rancune vous changera les idées pendant presque deux heures et ça, c’est bon à prendre.
21 févr. 2015
6/10
185
Du grand "Russo", malgré une pièce bien maigre.

Daniel Russo présent, très présent tout au long de la pièce, nous permet de passer un agréable moment.
20 févr. 2015
7,5/10
179
Pour une fois dans un boulevard... un humour pas trop idiot !

J'ai passé une bonne soirée.
Comme les autres avis de spectateurs j'ai trouvé le temps long au bout d'un moment. C'est étrange que Danino et Azzopardi, qui maitrisent à la perfection l'art de la comédie n'aient pas coupé certaines scènes inutiles et pas drôles de la pièce.

Mis à part ces quelques passages, Daniel Russo et sa bande nous font bien rire. L'histoire est simple mais fonctionne bien.
24 janv. 2015
4,5/10
90
Quelque peu déçu de la pièce, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, la fin me parait interminable.

Daniel Russo égal à lui-même, très bon.

Pas la meilleure pièce en ce moment, à mon avis.
23 janv. 2015
7/10
98
Sans Rancune au Théâtre du Palais-Royal est une pièce distrayante et amusante.

Vu le résumé de la pièce -la femme du grand patron qui part pour un jeune étranger sans-le-sous, la fille en étude de psy, ou encore la meilleure amie qui va se jeter sur le patron cocufié à la minute où il se fera plaquer- j'avais peur de trouver une pièce misogyne et assez raciste.
Certes elle surfe sur les clichés en tous genres, de la réputation de Barbès aux stéréotypes sur les espagnols, mais elle est toutefois drôle.

C'est un savant mélange entre stéréotypes, clichés et humour fin. Un bon dosage qui rend cette comédie agréable et divertissante.

Je pense qu'elle peut figurer en bonne place dans les comédies de la saison en comparaison avec la pauvreté de textes et d'humour de la saison précédente.

Une bonne pièce sympathique et distrayante à voir pour redonner un coup de pep's à une semaine déprimante !
19 janv. 2015
9,5/10
105
Très bonne pièce, 2 heures de rire, très bien interprétée et excellente adaptation mise au gout du jour.

Bien trouvés la musique et le passage d'un décor à l'autre...

La scène finale est drolissime avec un Daniel Russo des grands soirs, toute la troupe est en harmonie pour notre plus grand plaisir.
19 janv. 2015
6,5/10
88
Sans rancune, la pièce porte bien son nom.

Cette comédie fait régulièrement rire et sourire mais ne réussit pas à nous emporter comme d'autre pièces le font si bien.
Le principal souci est le côté caricatural de certains personnages (Nelly, particulièrement) et de certaines scènes, ce qui nous empêche de vraiment y croire.
L'action est parfois un peu lente et n'avance pas assez, on finit par tourner en rond.

Cependant, les acteurs, et particulièrement Daniel Russo, sont bons et interprètent les personnages avec justesse. L'égocentrisme du PDG et sa mauvaise foi évidente nous font rire par leur absurdité, la faiblesse de son meilleur ami, plein de bonhomie, nous fait sourire avec indulgence...

Saluons également les très beaux décors qui nous permettent de voir en un coup d'oeil les différences existant entre les deux mondes qui se rencontrent dans cette pièce.

Un moment plutôt agréable donc, sans rancune !