Critiques pour l'événement Petites histoires de la médecine
4 nov. 2018
8,5/10
19
Euh... Quoi d'neuf, Docteur ?

Connaissez-vous Mouchard ?
Mais, si, Mouchard, dans le Jura... Enfin, dans le Jura... en Franche-Comté, oui !
Mouchard... 46° 58′ 28″ nord, 5° 47′ 52″ est !
Mouchard, quoi ! Code postal 39330... 1130 habitants.

Et un Médécin. Le Docteur Hervé Laplante.

Oui oui, vous avez bien lu, celui-là même qui a posé son sac et son stéthoscope dans le mythique théâtre du Point-Virgule.

Ce que va nous proposer ce médecin-comédien est un véritable OTNI, un Objet Théâtral Non Identifié, co-écrit avec Guy Bolet et mis en scène par Denis Verguet.
Celui qui se dit lui-même « amateur », mais qui en remontrerait à bien des pseudo-humoristes « professionnels », celui-là va nous proposer quatre-vingt-dix minutes d'un spectacle à la fois drôlissime, délirant et déjanté. Et pédagogique !

Ce que j'ai vu relève d'une incroyable envie de jouer sur un plateau, un vrai besoin de faire rire ses congénères. Il y a dans ce spectacle atypique une vigueur, une ingénuité, un naturel, une spontanéité, une fraîcheur qui font que nous avons sur scène une forme magnifique de vérité !

Et puis surtout, un humour caustique, ravageur, une folle dérision au service des petites et grandes histoires de la médecine.

Nous assistons à une consultation.
Dans son cabinet, derrière son bureau, le Dr Laplante reçoit pour la énième fois Mme Ruffiaud.
Une grande hypocondriaque, une malade professionnelle jouissant d'une resplendissante santé.
Elle sera représentée sur la scène d'une façon formidable ! Une chaise avec... (Je n'en dirai pas plus, l'idée est excellente !)

Bien entendu, le doc nous rappelle avec les mots même de Molière, ce que ce dernier pensait des médecins.
Et puis au passage, tiens, voici les paroles de la célèbre chanson d'Ouvrard, le comique troupier... J'ai la rate qui s'dilate, etc, etc... Le comédien la décline avec une rapidité et un flow à faire pâlir de rage Bigflo et Oli...

Durant cette consultation pas comme les autres, avec un irrésistible accent franc-comtois, le toubib va nous conter les grandes et moins grandes heures de la médecine.
Et ce, de façon ravageuse et jubilatoire !
De très grands moments vont parsemer le one-man-show !

Vous avez toujours voulu voir comment le chirurgien Charles-François Félix a opéré la fistule anale de Louis XIV, après s'être entraîné sur soixante-quinze « fistuleux de Paris » ?
L'enlèvement de la lance de l'oeil d'Henri II par le célèbre Ambroise Paré vous a toujours intrigué ?
La belle inventeure du premier vibromasseur ne vous laisserait pas indifférent ?
Ce spectacle est pour vous !

Hervé Laplante, à la manière des Monty Python, se lance dans des moments d'anthologie !
Je retiendrai très longtemps dans ma mémoire l'arrivée d'Ambroise Paré sur un canasson plus ou moins récalcitrant...

Il faut mentionner également les vannes du doc, avec notamment un tir à boulets rouges sur les prêtres pédophiles. (L'humour (très) noir fait alors mouche ! J'ai adoré ! )

Autre totale réussite : le bureau du toubib va se transformer de façon très ingénieuse.
Le comédien s'en servira comme table d'opération, (pour Louis XIV, cf ci-dessus...) puis comme un petit castelet multifonctions...
Des accessoires viennent illustrer également le propos, comme par exemple le répugnant contenu de la fameuse fistule...
Une dernière et nouvelle utilisation du bureau, tout à fait logique, servira lors de la conclusion du spectacle.

Hervé Laplante reviendra samedi prochain 10 novembre au Point-Virgule.
Réservez votre samedi après-midi, allez voir cet étonnant médecin-humoriste.

Faute de quoi, il vous faudra aller découvrir ce spectacle inclassable, extra-ordinaire (au sens littéral du terme), ce one-man-show historico-médico-humoristique étonnant et détonant en Franche-Comté.

Ah ! J'allais oublier...
Une autre vertu de ce spectacle, c'est que si vous faites un malaise, ou si votre propre fistule anale vous fait vraiment trop souffrir... Inutile d'appeler le 15 ou S.O.S. Médecins !
Forcément...