Critiques pour l'événement Le Souper
21 févr. 2016
5/10
190 0
En roue libre. Un grand texte, maintenant devenu un classique, deux monstres du théâtre. Et un résultat très correct mais sans intensité.

Niels Arestrup et Patrick Chesnais font le boulot, avec leur infini talent. Mais au final, la mise en scène ultra classique donne un résultat sans surprise. Dommage.
21 mai 2015
5,5/10
295 0
Tellement décevant si l'on a vu la pièce avec Claude Rich et Claude Brasseur...

Chesnais n'a pas le côté canaille de Fouché qu'avait Brasseur. Et sa diction n'est pas audible au dernier rang de l'orchestre.

Quel dommage pour un si beau texte, que je vous conseille de relire, plutôt que de revoir la pièce.
Restez sur votre bonne impression, ou revoyez le film.
30 avr. 2015
3,5/10
293 0
Le théâtre de la Madeleine est un lieu magnifique, le décor est joli mais Patrick Chesnais et Niels Arestrup livrent une prestation très décevante, sans énergie.

Ils ne font passer aucune émotion et ne mettent pas le texte en valeur.

Encore une pièce de théâtre qui part d'une situation initiale plaisante et dont le rendu est raté.
8 avr. 2015
6,5/10
298 0
Si j'étais allée voir cette pièce toute seule, je pense que oui, j'aurais pleuré d'envie de sortir très vite du théâtre.

Heureusement, papa énarque était là pour me conter la personnalité de Talleyrand d'après son biographe, les références auxquelles chaque mot se raccrochait, et les raisons pour lesquelles le dialogue sur la qualité des mets du repas était si longue. Et puis j'avais un peu ressorti mes livres d'histoire avant d'aller me plonger dans la longue discussion entre Fouché et Talleyrand. Malgré ça, ce n'était pas des plus simples à suivre !

Alors oui, le décor est figé, la mise en scène aussi. La pièce n'a rien de dynamique, rien d'extravagant. Oui, dans la salle il n'y a que des bons +50ans bien vêtus qui gloussent à chaque phrase. Néanmoins, ce n'est pas une mauvaise pièce : la qualité historique de cette reconstitution du 6 juillet 1815 est belle. Le Talleyrand cynique, qui blague sans cesse alors que le peuple hurle, qui dit "Vous savez ce qu'est un mécontent ? C'est un pauvre qui réfléchit", ce Talleyrand reflète parfaitement l'ambiance rue de Rivoli, la tension palpable du Paris d'après Waterloo.

Certes, il ne faut pas y aller sans un peu de motivation !
31 mars 2015
7/10
292 0
Cette pièce décrit un moment clé du 19e siècle, ce fameux souper entre Talleyrand et Fouché, qui nous rappelle l'importance des "hommes de l'ombre" en politique.
Bon texte malgré quelques blagues faciles qui auraient pu être évitées ainsi que quelques longueurs culinaires (commentaires trop nombreux sur la qualité du dîner).

Point négatif : les acteurs n'étaient pas assez expressifs et restaient dans leur zone de confort.
7 mars 2015
4/10
250 0
Nous sommes venus de province pour ces deux acteurs que nous avions aimés au cinéma dans de nombreux films.

Déception ! Si Chesnais et Arestrup s'étaient fâchés dans les coulisses juste avant le spectacle, ce ne serait pas pire. C'est d'ailleurs à se demander s'ils s'adressent la parole en dehors de la scène... On a vraiment l'impression désagréable que ce sont les acteurs qui font au public la grâce de leur présence !!! Les deux interprétations sont sans relief, insipides et sans passion.
Aucune émotion ! A aucun moment !

Pas même au rappel, où aucune chaleur ne passe, ni entre les acteurs, ni avec le public.
Monsieur Arestrup accueille les applaudissements avec une suffisance condescendante, tandis que Monsieur Chesnais arbore le sourire de celui qui ne reçoit que ce qui lui es dû. L'humilité de Michel Galabru nous a fait pleurer dans la femme du boulanger. Aucun risque ici !
17 févr. 2015
5/10
157 0
Vu mon placement très lointain dans la salle (je ne pensais pas que l'on puisse être assis aussi loin), j'étais obligée de bien tendre l'oreille pour entendre Fouché et Talleyrand.

Je ne sais pas comment était jouée ni mise en scène Le Souper en 1991, mais je ne lui attribuerai pas un Molière du Théâtre Privé. Était-elle mieux à l'époque ?

Je me suis bien ennuyée avec ces dialogues plats, j'ai même arrêté d'essayer d'entendre pendant un moment...
15 févr. 2015
4/10
109 0
Grosse déception.

La mayonnaise ne prend pas entre les deux comédiens. Ni Arestrup, ni Chesnais ne sont convaincants dans leur personnage.
Quant à la mise en scène, trop statique.

Bref, malgré notre attente : un FLOP.