Critiques pour l'événement Le Muguet de Noël, avec Frédéric Bouraly
6 mars 2020
6/10
7
Mais que diable allaient ils faire dans cette galère ?!

Un démarrage plutôt convaincant, où les deux complices, Astier et Bouraly, nous amusent et nous intriguent.

Malheureusement, très vite, le soufflé retombe et refroidit carrément.
Les bons mots ne suffisent plus, et malgré une fin qui sauve l'ensemble, il n'y a rien de plus sur scène qu'une histoire aussi invraisemblable ..... que du muguet à Noël !
13 févr. 2020
7,5/10
7
Un père angoisse toujours quand sa fille lui annonce qu’elle veut lui présenter son bien aimé…François (Lionel Astier) va nous en livrer la preuve hilarante mais il sait qu’il peut compter sur le soutien moral sans faille de son meilleur ami Pierre (Frédéric Bouraly) qui a été victime d’un incendie de son domicile avec son chat Minou. Ils ont trouvé refuge chez François. Quand Marion sa fille arrive avec son fiancé Serge, le choc est dur à encaisser pour François car Serge n’est pas un inconnu… Marion a quelques comptes à régler avec son père qui est déjà intervenu plusieurs fois dans sa vie amoureuse et avec son Serge, elle a trouvé une vengeance bien sentie.

C’est avec un réel plaisir que nous retrouvons les compères Lionnel Astier et Frédéric Bouraly dans cette comédie familiale écrite par le duo de choc Nicolas Poiret et Sébastien Blanc qui a déjà sévi la saison passée avec l’excellent ‘deux mensonges et une vérité ’et avec toujours Jean Luc Moreau à la mise en scène : on ne change pas une équipe qui gagne !

Voilà donc une belle brochette qui nous propose une soirée très plaisante où nous rions souvent :

Jean-Luc Moreau, assisté de Nell Darmouni, dirige les quatre comédiens avec son talent naturel dans une mise en scène menée tambour battant. Le secret d’une comédie réussie est bien connu par Jean Luc Moreau c’est d’enchainer à bon rythme les rebondissements sans temps mort et il nous en fait une belle démonstration. On n’a pas l’occasion de s’ennuyer une seule fois !
Le décor de Catherine Bluwal est parfait pour cette comédie et les lumières de Jacques Rouveyrollis complètent ce joli tableau.

Parlons des quatre protagonistes qui s’affrontent sur scène :

Lionnel Astier en père possessif et dépassé est parfait, j’ai vraiment beaucoup ri et Frédéric Bouraly est exceptionnel quand il raconte sa vie. Jean-Luc Porraz est le gendre surprenant qui n’est pas tout à fait celui auquel on pense. Alexie Ribe apporte la touche féminine vengeresse qui complète ce tableau.
Pour passer une bonne soirée, voilà une pièce hautement recommandable.
1 févr. 2020
7,5/10
5
Un décor soigné, une mise en scène et des acteurs de qualité.

Le texte m'a plu également, bien que certaines tirades trop longues de F. Bouraly et de L. Astier nuisent au rythme du spectacle.

A. Ribes sait toujours se servir de ses charmes...

Au final, j'ai bien ri malgré quelques longueurs et c'était le principal !