Critiques pour l'événement Le dernier baiser de Mozart
26 oct. 2016
6/10
61 0
On entre dans la salle, au Petit Montparnasse, pour découvrir une large scène sans rideau, laissant apparaître un décor superbe et feutré. Tous les détails y sont pour nous ramener dans cette Vienne de 1791.

Delphine Depardieu fera revivre Constance Mozart, avec justesse et émotion. Le texte imaginé par Alain Teulié permet au duo d'acteurs d'évoquer nombres d'éléments de la vie de Mozart, mais aussi le quotidien, l'amour, la musique, le manque... L'ensemble est joliment ponctué de musique.

Beaucoup de douceur, donc, dans ce spectacle, mais peut-être un bémol, il y manque un petit grain de folie : de par le thème, j'ai pensé à plusieurs reprises au film "Amadeus", écrit par Peter Shaffer, et qui dépeignait jusque dans la mort le regretté Mozart dans toute sa loufoquerie.
24 sept. 2016
6,5/10
58 0
Un beau texte avec cependant une intrigue plutôt menue.

Pièce bien interprétée avec une belle mise en scène raffinée et des acteurs en costumes. Delphine Depardieu est lumineuse et Guillaume Marquet est remarquable.
17 sept. 2016
6/10
48 0
Ce huis clos entre Constance, veuve de Wolfgang Amadeus Mozart et un disciple du maitre de musique Franz Xaver Sussmayr n'est pas aussi prenant que je m'y attendais et je dois même dire qu'il a provoqué quelques baisses d'attentions du coup.

Pourtant l'ambiance et la mise en lumière de la scène de démarrage ont de suite retenu mon attention (il neige, on est dans un petit salon plutôt joli mais où l'on perçoit le froid de l'extérieur) mais les propos échangés entre les deux protagonistes et les intentions qui en émanent sont fades, surtout Guillaume Marquet. Comme on est bercé en fond sonore par quelques extraits du maitre et que la mise en scène reste assez statique, on a du mal à suivre alors que l'histoire soulève des questions intéressantes sur la composition du Requiem.