Critiques pour l'événement La Trahison d'Einstein
5 mai 2015
8/10
300
J'ai adoré. Bien sûr, le thème m'intéressait et je partais conquis, mais comment ne pas l'être devant cette performance du duo Francis Huster et Jean-Claude Dreyfus ?

Et ce d'autant plus que le tout est accompagné d'un très haut niveau d'écriture et d'une quasi-perfection technique. Et pourtant je ne peux pas vous recommander d'aller voir la pièce, puisqu'elle s'est arrêtée après cinq mois de représentations et qu'elle ne partira pas en tournée. C'est bien dommage !
14 mars 2014
7/10
418
Après avoir vu l'Affrontement dans le même théâtre avec Francis Huster, je m'attendais à une pièce sur Einstein avec un peu plus de réflexion. Le texte n'était pas à la hauteur de mes espérances.
Cela reste un bon divertissement avec un face à face entre Dreyfus et Huster particulièrement bien joué. Les deux nouant une belle amitié.
10 mars 2014
6,5/10
412
Sujets de la paix, de la guerre et de la bombe atomique abordés de manière trop légère, pas assez poussée pour qu'on en tire quelque chose.
Les acteurs sont bons malgré plusieurs passages avec des longueurs.
1 mars 2014
7,5/10
361
Thème et texte intéressants.
Par contre Jean-Claude Dreyfus ne devait pas être en forme ce jour là car dans la première partie de la pièce je n'ai pas du tout compris ce qu'il disait. Il mâchait ses mots.
25 févr. 2014
8/10
392
Beau moment de théâtre. Francis Huster joue admirablement juste et fait évoluer Albert Einstein d'une manière tout à fait étonnante, en finesse et en nuances.
Le texte est bien écrit mais survole trop les sujets traités de la liberté, la non-violence, la religion...
15 févr. 2014
8/10
420
Deux acteurs impressionnants ! Avec leur talent, ils font rentrer une histoire simple sans prétention sur le génie Einstein dans UNE AUTRE DIMENSION.
Le troisième acteur abaisse le niveau car il n'a ni la prestance ni le charisme nécessaires pour jouer un agent de la CIA. Il n'est pas crédible pour jouer son rôle de méchant.
15 févr. 2014
3,5/10
421
Éric-Emmanuel Schmitt présente dans son Théâtre du Rive-Gauche sa nouvelle création, La Trahison d’Einstein. Cette pièce, portée par le duo Francis Huster/Jean-Claude Dreyfus et centrée sur la tourmente morale du fameux scientifique se révèle décevante à plus d’un titre : écriture inaboutie, raccourcis faciles, scénographie d’une autre époque, mise en scène sans relief ni émotion, tandem inégal… Bref, la pilule est difficile à avaler pour ce spectacle, qui en se voulant très accessible élimine tout enjeu dramaturgique. Dispensable donc.