Critiques pour l'événement La Nouvelle
21 nov. 2017
7/10
187 0
Les deux premiers actes sont un tantinet poussifs. On est dans un démarrage au diesel à l’ancienne avec bougie de préchauffage où les fils et la belle fille de Richard Berry ne font pas vraiment d'étincelles.

Reste l'intrigue : même ténue, il faut admettre que le malaise familial dans ce huis clos prématuré est bien senti et pas mal campé. Richard Berry, en futur grand père et futur jeune Papa joue habilement de l’ambiguïté de sa situation.
Au 3ème acte, rattrapé par sa leçon de morale, il pète les plombs. On rit -enfin !- de bon cœur sur les ressorts classiques du boulevard. Mieux vaut tard que jamais. La fin sur fond de piano arrive vite. Mais on n’a pas vu passer le temps même si l’heure et demi n’est pas donnée...
18 nov. 2017
3/10
183 0
Il n'y a pas d'histoire et donc le résultat est décevant.
17 nov. 2017
6/10
170 0
C'est efficace.
Gros budget d'acteurs, de décors.
Simple, pas compliqué, pas prise de tête. La bonne comédie familiale fédératrice.
Salle acquise avant le démarrage, très heureuse d'assister à ça, spectateurs heureux et riant fort. On se croirait Au théâtre ce soir. Certaines personnes commentant même en direct les répliques.
Pas sûre d'être au diapason en ce qui me concerne... c'est un peu téléguidé, annoncé, on voit arriver les situations 10mn avant qu'elles n'arrivent.

Avec tout ces moyens, ces comédiens de haut vol, cet énorme décor, cet auteur, on aurait pu s'attendre à mieux, à un texte plus fort, des comédiens plus fins, des rires plus subtils.
17 nov. 2017
4/10
166 0
Pour résumer en un mot : déçue !
Tout d'abord, le théâtre : très grand, du coup même en payant très (trop) cher, on n'en a pas pour son argent.
Je m'explique, j'ai payé hier soir 58€ pour une place au 9e rang et me suis retrouvée derrière une personne assez grande qui me masquait une partie de la scène. Comme elle était elle même derrière quelqu'un d'assez grand, elle bougeait sans arrêt pour mieux y voir, ce qui m'a obligée à faire de même, puis à finir complètement penchée (un poteau aurait presque mieux fait l'affaire, au moins ça ne bouge pas !).
Ensuite, la pièce : j'ai eu un peu de mal à "rentrer dedans", vu les conditions...
Le décor est sympa, les acteurs pas mal, surtout Mathilde Seigner, Richard Berry en fait parfois un peu trop (papaoute de Stromae)...
L'histoire n'a rien de très original et il ne se passe pas grand chose, la 2e partie est meilleure et la chute est nulle (je me suis d'ailleurs demandée si c'était bien terminé).
N.b : nous étions 4 et avons tous eu le même sentiment.
En conclusion : le rapport qualité prix n'y est pas et on peut s'en passer.
Dans le même registre, j'ai préféré de loin la pièce "non à l'argent" au théâtre des variétés.
6 nov. 2017
8/10
195 0
Coup de coeur de Gaston !
Même si ce n’est pas le cas, ça sent le vécu dans cette sympathique comédie d’Eric Assous.

A l’âge de la retraite refaire sa vie avec une femme de 20 ans sa cadette n’est pas forcément un long fleuve tranquille. Pour les enfants « la nouvelle » future femme de leur père ne semble pas être une bonne nouvelle !

La bouillonnante et énergique Mathilde Seigner est parfaite dans son rôle. Les nombreux rebondissent sont le prétexte à des fous rires du public mais aussi des acteurs. Le talentueux Richard Berry en profite pour en remettre une couche pour le bonheur de tous. Louis de Funès sort de ce corps.

Si vous voulez passer un excellent moment de détente allez-y sans hésitation.
28 oct. 2017
1,5/10
87 0
Cette pièce est très décevante et ce n'est pas le public fanatique qui s'attroupe bruyamment pour applaudir le couple Berry & Seigner qui adoucit ce constat. Si les décors sont magnifiques, la trame est très pauvre. A la fin, nous avions cru qu'il y avait eu un problème grave et que la pièce avait du être écourtée en urgence. Pourtant nous avions bien passé plus d'une heure et demie sans qu'une étincelle ait amorcée le début d'une intrigue. Bref, le plat!
28 oct. 2017
3/10
91 0
Pièce sans intérêt. D'une platitude abyssale à un prix extravagant !
21 oct. 2017
9/10
107 0
Une pièce au sujet tellement traité celui d'une famille recomposée ici un brin décomposée.

J'ai vu un Richard BERRY excellent, vraiment, jouant juste sans en faire des "tonnes". Une Mathilde SEIGNER sobre et brillante à la fois. Je lui souhaite une grande longue et belle carrière au théâtre. En ce qui concerne le role des enfants débutants, assez crédible. Attention et un petit conseil il faut éviter au théâtre de Paris les 2 voir 3eme rang, la scène est si haute qu'on n'y voit strictement Rien !!! là pour la coup un carré OR à ce prix est limite.
20 oct. 2017
1/10
93 1
Décevant, pièce sans intérêt, mauvais rapport qualité prix.
Berry et Seignier luttent pour garder de la hauteur.
15 oct. 2017
6,5/10
86 0
Pas mal, pas mal.
Mais on s'écarte trop vite du sujet : l'arrivée de cette Nouvelle au sein d'une famille qui doit réinventer son équilibre.
9 oct. 2017
4/10
183 0
Déception pour ma part, même si les acteurs sont très bons, la mise en scène et le décor aussi, le scénario est cul cul, moins bon que du théâtre de boulevard bas de gamme, je regrette d'avoir dépensé tant d'argent !
24 sept. 2017
7/10
100 0
La Nouvelle est une comédie réussie !

Et pourtant quel exercice difficile. C'est selon moi le genre le plus casse gueule et où je suis la plus exigeante.
L'histoire est sympa, quelques répliques drôles et une Mathilde Seigner incarnant parfaitement son rôle.
Sans être hilarante ou même mémorable cette pièce est agréable et mérite qu'on y aille.

Attention cependant, vu le prix des places, le rapport qualité prix n'est peut être pas au rendez-vous. A voir tout de même.
8/10
193 0
Une comédie sympathique et grand-public qui raconte une jolie et actuelle histoire de famille recomposée ou du moins qui essaye de l‘être.

Simon va se remarier. Il présente Mado sa nouvelle compagne, fougueuse quadra, à ses deux enfants jeunes adultes. Cette rencontre ne se fera pas sans quelques retournements et rebondissements dont le théâtre a le secret depuis que « le monde est monde », surtout représenté sur les planches plus voyant que dans la vie. Avec quelques aménagements toutefois, sinon où seraient le plaisir de se voir en miroir inversé, reconnaitre des émotions proches, retrouver des bribes de souvenirs et ressentir les émois des personnages qui nous représentent ?

Les sujets sont nombreux. L’amour à soixante ans, le veuvage libérateur de pulsions quand le deuil est terminé, la paternité, les relations parents-enfants, les relations fraternelles, l’accueil d’un nouvelle ou d’un nouveau dans un cercle familial. Nombreuses sont aussi les occasions de rire, de sourire et de prendre ce plaisir amusant et trouble de jouer à cache-cache avec nous-même en observant les personnages.

La comédie d’Éric Assous est ficelée serrée, le texte est bondissant de traits efficaces, les situations truffées de conventions et de surprises, nous bousculant autant qu’elles nous rassurent.

Si le début joue dans le Lento glissant vers le Largo, le crescendo va bon train, rebondit dans l’Allegretto puis l’Allegro Furioso et pour filer la métaphore musicale jusqu’au bout, finit en beauté par une Gymnopédie de Satie, apaisante comme une accalmie après la tempête.

La mise en scène de Richard Berry sert autant les situations que le texte et donnent aux comédiens des morceaux de bravoure succulents et maîtrisés.

La réussite de ce genre théâtral, la comédie sentimentale, repose sur la qualité des comédiens. C’est chose faite avec un Richard Berry explosif, tendre et sensible, et une admirable Mathilde Seigner qui subjugue par son énergie et sa séduisante interprétation d’une femme dynamique et chaleureuse dans une famille un peu beaucoup bousculée. Les autres comédiens, Félicien Juttner, Héloïse Martin et Rudy Milstein, tous bons, passent du candide ou du bourru au colérique de l'adulescence rebelle avec justesse et précision.

Un joli spectacle pour un moment de théâtre de plaisir.