Critiques pour l'événement La famille Ortiz
13 nov. 2019
7/10
72
Voici une agréable fable contemporaine, que nous propose Jean-Philippe Daguerre après le succès retentissant de son Monsieur Haffmann.

Le récit de ce conte moderne, ancré dans le Bordeaux des années 90, révèle l'histoire d'une famille où le père, ancien torero, la mère, infirmière, et leurs trois fils, vivent heureux dans une bulle poétique où les maîtres-mots sont l'épicurisme, l'amour et les encouragements.

Le choix de narration, bien amené, captive rapidement le spectateur, dans un rythme fluide. Cette famille et ses idéaux, on s'y sent bien, on aimerait les connaître et peut-être même avoir cette chance, de pouvoir communiquer avec la plus pure sincérité avec ses proches... jusqu'au jour où Pierre sera confronté au mensonge de l'un des siens.

Dans ce rôle qui paraît taillé sur mesure, Stéphane Dauch est juste et touchant, tout comme d'ailleurs, le reste de sa famille des planches.

L'intrigue un peu prévisible laisse surtout place au jeu et à l'émotion que libèrent dans toute la salle les six comédiens, jusqu'à l'épilogue doux-amer, et à un texte parsemé de métaphores et de bons mots.

Ajoutons à cela un décor efficace signé par la talentueuse Juliette Azzopardi, qui pousse encore davantage l'aspect lyrique de cette fable scénique.

Une bien douce parenthèse...
13 nov. 2019
5,5/10
75
Une famille bien peu ordinaire, bercée par la tauromachie (ce qui n'a pas été pour me séduire), et un secret un peu tiré par les cheveux qui a bien du mal à s'installer.

Le propos était sensible, la mise en scène originale, les comédiens plutôt impliqués, mais néanmoins un je ne sais quoi qui m'a laissé suspendue en attente d'une étincelle !
28 oct. 2019
7/10
73
Secret de famille, non-dits, Pierre est bien obligé de se replonger dans un passé douloureux, au fil de l’histoire on comprendra pourquoi il en veut à son père, et pourquoi il est obligé de se taire pour ses frères et sa mère.

Les comédiens sont parfaits, mais je n’ai pas adhéré à cette histoire, peut être à cause de scènes répétitives - repas, corrida, toujours le même protocole - qui m’ont paru bien longues.
P B
25 oct. 2019
6,5/10
17
La famille Ortiz et ses secrets... de famille..
Un puzzle qui ne se dénoue qu'en toute fin de pièce.

On est très loin en qualité du chef d’œuvre du même auteur Adieu monsieur Haffmann.

Le sujet est bon, il y a une vraie intrigue, un suspens même, mais ca manque terriblement d’émotions.
Aucun personnage n’est attachant, et j’ai trouvé que tout était très sur-joué et finalement assez mécanique.

Un bon moment malgré tout.
20 oct. 2019
5,5/10
18
Au vu des critiques publiées sur le site, une déception. De même que les bons sentiments ne font pas nécessairement de la bonne littérature, les intentions littéraires ne font pas toujours du théâtre.

Il y a bien du romanesque dans cette pièce, et de temps en temps, les personnages déclament d'assez jolies tirades. Mais de dramaturgie, il n'y a pour ainsi dire pas. La famille Ortiz donne au début de la pièce l'image d'une famille unie, on nous le dit, on nous le laisse entendre, mais nous ne le ressentons pas. Puis un drame psychologique se noue: mais comment y croire une seconde? Ce n'est pas une scène de théâtre qu'il faut à une intrigue pareille, (débutant par un sauvetage en mer, finissant par une parodie de corrida....) mais un écran de cinéma ou des pages de description.

Bref, malgré la bonne volonté des acteurs, malgré l'application de la mise en scène, tout cela reste lointain et artificiel.