Critiques pour l'événement La Carpe et le Lapin
13 mars 2020
6,5/10
12
Surtout, ne soyez pas en retard : car c'est le début qui vraiment plaisant.
Ensuite, j'ai moins aimé et presque ennuyée pendant ce spectacle très décousu.
Les décors méritent d'être vus.
9 mars 2020
7/10
3
Étrange spectacle avec pour l’animer une actrice Catherine Frot magnifique de présence (c'est une réelle prouesse de tenir la salle pendant 1 h 30).
Vincent Dedienne joue parfaitement son rôle.
Il excelle dans le prologue.
L’ensemble de ce spectacle est assez dynamique malgré quelques parties un peu faibles.
J’ai apprécié les décors et la façon de C Frot et V Dedienne d'en jouer.
Effectivement ils sortent des sentiers battus
C'est courageux peut-être pas totalement accompli mais je n'ai aucun regret.
Chapeau les artistes.
Pour terminer, salle comble ce samedi 7 Mars.
1 mars 2020
6,5/10
12
La Carpe et le Lapin, c’est la pièce qui passe ‘lentement mais à une allure folle’ !

Joyeux mélimélo annoncé, c’est bien un sacré mélimélo sur scène. Dans la famille bric à brac, je demande pêle-mêle des textes de toutes sortes, des chansons de tout style et des poèmes de toutes influences et on mélange dans un shaker !!!
On secoue bien et voilà dans le plus grand désordre ce qui constitue ‘ La Carpe et le Lapin’, tout droit sorti des cerveaux de Catherine Frot et Vincent Dedienne qui se font plaisir sur scène en partageant ce cadavre exquis avec nous.

Il faut aimer la folie douce, le burlesque et l’absurde à forte dose pour entrer dans le jeu de la pièce sinon vous risquez de rester sur le bord de la route et de vous ennuyer. Passer du coq à l’âne n’est pas donné à tout le monde mais nos deux comédiens ont très bien cadré leur délire, la mise en scène des deux complices, renforcée par Julie-Anne Roth, est très précise, la scénographie est millimétrée, pas de place à l’improvisation dans ce qui ressemble pourtant à un sacré bazar. C’est là le tour de force !

L’univers déjanté des deux complices est très généreux ! Le prologue hilarant de Vincent Dedienne avec son joli pull rouge donne le ton…Tout n’est cependant pas égal dans les textes et chansons reprises et mon attention a failli lâcher prise à cause de ça vers le milieu du spectacle. Mais il y a des passages qui vont rester dans ma mémoire : la chanson ‘Téléphone moi’ m’a fait pleurer de rire, le Diner de cons, et la chanson finale.

J’ai adoré le décor choisi (mais je ne vous le décrirai pas, il faudra y aller pour vous en rendre compte).

Pour une soirée qui sort de l’ordinaire, n’hésitez pas !