Critiques pour l'événement Je vous écoute
10 sept. 2016
9/10
52
Au départ, pas plus motivée que ça pour voir cette pièce écrite par Bénabar car je n'aime pas ses chansons!
Finalement, j'ai beaucoup ri. C'est bien écrit. Il y a vraie intrigue. Pascal Demolon que j'avai découvert dans Radiostars est extraordinaire. Vraiment, on ne s'ennuit pas!
16 mars 2016
8,5/10
133
Pièce vue hier soir : je partage l'avis de Stéphanie Chevallier : un très bon moment.
12 mars 2016
8,5/10
167
Influencée par les retours qui avaient été déposés sur le site d'Au Balcon, je me suis rendue hier soir à la représentation de "Je vous écoute" avec un a priori négatif. Au final, je suis sortie totalement emballée par cette pièce. Pourquoi ? Tout d'abord, à cause de Pascal Demolon qui m'a très vite fait penser à Brel dans le film L'emmerdeur. Je venais d'ailleurs en premier lieu pour lui car je l'avais adoré dans le film Radiodays. Ici, il est encore parfait et a bien construit son personnage. Tic de la jambe et des mains, débit saccadé, humour pince sans rire face entre un soit disant "simple" cuisiniste, que l'on pourrait prendre pour un beauf et un psy-cho-the-rapeute, plutôt bobo, rôle tenu par Benabar, qui tient lui aussi, bien son rôle et m'a surprise. Si le duo comique fonctionne si bien, c'est que réparties entre les deux personnages principaux font mouche. Mais pas seulement. La scène de départ où Benabar écoute sa messagerie vocale est parfaite. Elle prépare l'entrée en scène du second personnage. Est ce un patient, ayant pris rendez vous avec le médecin ou bien s'agit il en fait d'un tout autre type de rendez vous auxquels le psy n'était pas du tout préparé ? Je vous laisse trouver la réponse.

Toujours est il que lorsque le psy comprend à qui il a à faire, après quelques répliques bien senties sur son appartement, sa voiture, son métier, etc..., le meilleur de la pièce se profile. Les habitants de la Sarthe, de l'Ile de Ré, les Bobo, les spy de toutes sortes, les beaufs, tout le monde en prend pour son grade et on rit beaucoup. La salle était au rendez vous et cela s'est senti dès que la pièce a commencé. Est ce que cela a donné des ailes aux comédiens, toujours est il qu'ils s'en sont donnés à coeur joie, à commencer par Pascal Demolon, comme s'ils étaient portés par le public. Bref, je me suis régalée, le texte est excellent et le phrasé de Pascal Demolon y ajoute quelques chose de plus, un ressort comique supplémentaire.

J'ai adoré et je recommande cette pièce. Trois rappel et des applaudissements fournis en fin de spectacle. Chapeau.
25 févr. 2016
8/10
171
Pièce rythmée, avec une présence agréable et dynamique des acteurs.

L'histoire est simple (très même mais crédible tout de même). Demolon à du métier derrière lui et cela n'est pas négligeable. Le rôle de Zoé Felix n'est pas très long et assez terne.

Concernant Bénabar les débuts de ce dernier sont prometteurs mais ce ne sont que des débuts, il semble parfois à côté ou blasé. Dommage.
14 févr. 2016
4,5/10
247
Cette pièce est décevante.

Tout d'abord l'histoire est un peu déroutante. Un psy, un inconnu qui le séquestre mais on découvre qu'il n'est pas si inconnu que ça. Les gags s'enchainent mais malheureusement malgré quelques blagues drôles on se pose plus de questions que le texte en répond. C'est bien dommage car on est très frustré.

Les acteurs étaient très stressés mais j'ai vu la pièce aux alentours du 26 janvier donc peut-être que depuis ils se sont améliorés.

Les blagues sont moyennes, le texte pauvre et l'histoire décevante. Si vous voulez voir une pièce de théâtre chez le psy, préférez Le Cas Martin Piche, qui est très surprenant et drôle !
13 févr. 2016
9/10
311
Il semblerait que les comédiens se soient améliorés au fil des représentations. Je les ai trouvés excellents. La pièce est rythmée et drôle. Ce qui n’était pas le cas lors des premières représentations selon les premières critiques qui ont été faites sur ce site.

Je ne me suis pas ennuyé. Au contraire. Très bon texte. J’ai découvert deux nouveaux auteurs talentueux. Je fais le pari que cette pièce va être adaptée et triompher dans de nombreux pays. Elle le mérite. J’ai pris du plaisir et je n’ai pas eu honte de m’amuser. Ce qui n’est pas le cas avec certaines comédies actuelles. Je ne suis pas d’accord avec l’un des responsables du site qui met en parallèle ‘L’envers du décor’ et ‘Je vous écoute’. ‘L’envers du décor’ est un produit marketing affligeant, bête, mal mis en scène et surjoué. ‘Je vous écoute’ est une pièce originale, bien jouée et bien mis en scène. A voir absolument…
29 janv. 2016
6/10
41
Après 5 jours sur les planches il est vrai qu'il manque quelques trucs à cette pièce : du dynamisme, des coupes dans le texte, du rythme et surtout de la conviction des acteurs.

En fait je pense qu'il y a tout ; bons dialogues, bons acteurs, bonne histoire mais AUCUN rythme !
Parce qu'au final on ressent un petit malaise d'acteurs qui n'y croient pas. Qui n'y croient pas depuis le début et du coup ils jouent sans y croire, avec de la distance. Ce qui fait qu'on a aussi du mal à s'y mettre, à rentrer dedans.

Mais ils sont injustes avec eux-même parce que le texte est inégal mais on a largement vu pire, la mise en scène sans surprise mais c'est pas grave, l'intrigue alambiquée mais qui se tient quand même et des acteurs non convaincus mais qui peuvent être formidables.
Voilà pour l'aspect général. On a envie de les encourager voir les bousculer pour leur dire "mais si, c'est bien, continue, lâche la bride, lâche-toi ça va aller".

Celui qui se lâche vraiment et sur qui repose toute la pièce c'est Pascal Demolon qui est vif, incisif, délirant, drôle, fou. Excellent ! Cette fougue apporte le peu de dynamisme qu'a cette pièce. Dommage qu'il ne joue pas plus souvent au théâtre.
Bénabar n'est pas au top de la crédibilité dans son rôle de psy. Il a trop de recul avec ce qui se passe sur scène. Pour le coup lui on a vraiment envie de lui secouer la pulpe pour voir ce qu'il y a au fond. Il n'est pas dedans mais on ne sait pas si c'est parce qu'il ne peut pas ou parce qu'il n'y arrive pas. Il faut peut-être qu'il se détende parce qu'à la fin il était meilleur qu'au démarrage.

Le rôle du premier patient est très très mauvais. Rien à rajouter.
L'actrice pour le deuxième patient est très bien. Mais furtive.
Zoé Felix est bien mais on ne lui en demande pas énormément.

Les répliques sont souvent bonnes. On sent le talent de dialogues de Bénabar. C'est souvent drôle, caustique. C'est jamais neuneu, jamais gnangnan. Mais il y a des longueurs. 10mn pourraient largement être coupées ce qui apporterait plus de pêche à l'ensemble. C'est un peu brouillon encore, comme cette scène de la claustrophobie du psy.

Je suis optimiste. C'est le début. Parce que le fond est sympa et qu'au final on se marre bien et on s'attache aux personnages.
Juste une question de réglages. Ça sent le réglage en cours. Peut-être qu'ils n'étaient pas prêts ?