Critiques pour l'événement Je vous écoute
14 févr. 2016
4,5/10
247
Cette pièce est décevante.

Tout d'abord l'histoire est un peu déroutante. Un psy, un inconnu qui le séquestre mais on découvre qu'il n'est pas si inconnu que ça. Les gags s'enchainent mais malheureusement malgré quelques blagues drôles on se pose plus de questions que le texte en répond. C'est bien dommage car on est très frustré.

Les acteurs étaient très stressés mais j'ai vu la pièce aux alentours du 26 janvier donc peut-être que depuis ils se sont améliorés.

Les blagues sont moyennes, le texte pauvre et l'histoire décevante. Si vous voulez voir une pièce de théâtre chez le psy, préférez Le Cas Martin Piche, qui est très surprenant et drôle !
29 janv. 2016
6/10
41
Après 5 jours sur les planches il est vrai qu'il manque quelques trucs à cette pièce : du dynamisme, des coupes dans le texte, du rythme et surtout de la conviction des acteurs.

En fait je pense qu'il y a tout ; bons dialogues, bons acteurs, bonne histoire mais AUCUN rythme !
Parce qu'au final on ressent un petit malaise d'acteurs qui n'y croient pas. Qui n'y croient pas depuis le début et du coup ils jouent sans y croire, avec de la distance. Ce qui fait qu'on a aussi du mal à s'y mettre, à rentrer dedans.

Mais ils sont injustes avec eux-même parce que le texte est inégal mais on a largement vu pire, la mise en scène sans surprise mais c'est pas grave, l'intrigue alambiquée mais qui se tient quand même et des acteurs non convaincus mais qui peuvent être formidables.
Voilà pour l'aspect général. On a envie de les encourager voir les bousculer pour leur dire "mais si, c'est bien, continue, lâche la bride, lâche-toi ça va aller".

Celui qui se lâche vraiment et sur qui repose toute la pièce c'est Pascal Demolon qui est vif, incisif, délirant, drôle, fou. Excellent ! Cette fougue apporte le peu de dynamisme qu'a cette pièce. Dommage qu'il ne joue pas plus souvent au théâtre.
Bénabar n'est pas au top de la crédibilité dans son rôle de psy. Il a trop de recul avec ce qui se passe sur scène. Pour le coup lui on a vraiment envie de lui secouer la pulpe pour voir ce qu'il y a au fond. Il n'est pas dedans mais on ne sait pas si c'est parce qu'il ne peut pas ou parce qu'il n'y arrive pas. Il faut peut-être qu'il se détende parce qu'à la fin il était meilleur qu'au démarrage.

Le rôle du premier patient est très très mauvais. Rien à rajouter.
L'actrice pour le deuxième patient est très bien. Mais furtive.
Zoé Felix est bien mais on ne lui en demande pas énormément.

Les répliques sont souvent bonnes. On sent le talent de dialogues de Bénabar. C'est souvent drôle, caustique. C'est jamais neuneu, jamais gnangnan. Mais il y a des longueurs. 10mn pourraient largement être coupées ce qui apporterait plus de pêche à l'ensemble. C'est un peu brouillon encore, comme cette scène de la claustrophobie du psy.

Je suis optimiste. C'est le début. Parce que le fond est sympa et qu'au final on se marre bien et on s'attache aux personnages.
Juste une question de réglages. Ça sent le réglage en cours. Peut-être qu'ils n'étaient pas prêts ?