Critiques pour l'événement Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler
12 déc. 2019
8,5/10
3 0
Dans le port de Hambourg, une pauvre mouette imprégnée de mazout tente de voler bien loin, mais n’atterrit que sur un balcon près d’un gros chat noir, bien surpris de cette nouvelle voisine ! Zorba ne sait que faire pour aider la pauvre bête et la voici qui pond un oeuf, avant de mourir elle demande au chat de tenir trois promesses, ne pas manger l’oeuf, veiller sur lui le couver et surtout lui apprendre à voler !

Tant bien que mal, il couve l’oeuf pour lui tenir chaud et permettre l’éclosion, il n’a pas l’habitude… c’est un chat après tout, et voilà que le poussin pointe son bec ! Zorba fait de son mieux pour son protégé. Le cacher des autres prédateurs, des chats avec qui il se bagarre parfois. Mais ses autres copains, les chats du port, il a confiance en eux et le voilà parti demander de l’aide à Colonello, le chat militaire, ils partent aussi demander à Jesaitout le chat savant, comment faire pour élever et surtout aider un poussin à voler !

Le poussin appelle Zorba “maman” alors là, le chat n’en revient pas et se défend de remplacer la pauvre mouette, de plus que donner à manger à une mouette, Zorba attrappe ce qu’il peut, mouche, araignée… le poussin est une fille donc elle est baptisée Afortunada, Zorba n’oublie pas la promesse numéro 3, enseigner à voler ! et là après bien des péripéties et des erreurs, il trouvera un humain pour l’aider.

Pascal Ternisien (actuellement à l’affiche de “12 hommes en colère” à Hébertot) est Zorba, enfin il est tous les chats du roman et même la chatte adulée de tous “Bouboulina” une “Sharabernard” bien méprisante ! il réussit à prendre des voix différentes, des attitudes, des mimiques, il vit vraiment son histoire et quelle drôlerie lorsqu’il lit les indications pour l’envol de Afortunada.

Sa petite mouette est la charmante Laura Meilland, avec son violoncelle, on est aussi dans la poésie, la douceur et l’humour.

Belle adaptation du roman de Sepulveda, une jolie histoire sur l’écologie et l’amitié entre tous. Un livre à offrir à tout public de 7 à 107 ans et pour finir, les comédiens ont dédié la pièce à tous les chats qu’ils connaissent !

C’était le dernier conte de la Huchette et encore une belle réussite !
Afficher les 2 commentaires
21 juil. 2019
8,5/10
6 0
C’est très poétique, c’est onirique, c’est un beau compte philosophique, c’est extrêmement bien interprété par Patrick COURTOIS sur une mise en scène parfaite de Carl HALLAK et, par le beau temps qui présidait, le théâtre de verdure du Jardin SHAKESPEARE au Pré Catelan s’est prêté à merveille à ce délicieux spectacle.

Le seul « hic » résiderait sans doute dans le fait que c’est un spectacle (en principe) pour enfant, ce que ne nous parait pas tout à fait exact tant notre plaisir d’adultes fut tout autant comblé que celui des enfants présents. Enfin, les décors sont parfaitement adaptés à la pièce avec des effets sonores « au petit poil » gérés de main de maitre par Rodrigue LOUISAR.

Amis du beau théâtre, surveillez la météo et, sous le prétexte fallacieux d’y emmener vos enfants et petits enfants, courrez vite applaudir cette histoire d’une mouette et du chat qui apprit à voler.
19 juil. 2019
9/10
4 0
Voilà un spectacle original qui élève l'esprit et change de l'univers traditionnel du théâtre jeune public !

Zorba, le gros chat, a promis à une mouette, victime d'une marée noire, de couver son œuf, de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Tous les chats du port de Hambourg vont se mobiliser pour l'aider et, ensemble, ils vont sauver le poussin. On découvre une touchante histoire d'entraide et d'amitié.

Le roman de Luis Sepulveda est un petit bijou de poésie qui porte des valeurs de tolérance et d’entraide. De beaux messages pour les enfants portés par un superbe comédien seul en scène : Patrick Courtois. Il est remarquable et joue avec une grande finesse tous les protagonistes de l’histoire. Nous avons beaucoup apprécié le ‘chef’ des chats qui parle comme un mafieux bien connu.

Patrick Courtois est remarquable, son interprétation est parfaite. Il termine le spectacle avec des mots pour mettre en valeur tous ceux qui contribuent à l’élaboration d’un spectacle : metteur en scène, régie,... On apprécie à sa juste valeur !

Un beau moment à partager en famille que je recommande vivement !

Il y a aussi le lieu :
J’ai été totalement séduite par le concept du théâtre de verdure (à côté du pré Catelan dans le bois de Boulogne) qui offre un cadre champêtre fort agréable pour le théâtre.