Critiques pour l'événement Fallait pas le Dire, avec Pierre Arditi
29 avr. 2022
4/10
4
Eh bien, je vais dénoter dans ce concert de louanges !
Globalement je trouve la pièce assez convenue et un peu faible.
Le choix de construire la pièce sur de courts sketchs indépendants fait que l’on reste sur sa faim.
Tout reste futile et sans grand intérêt et les tentatives de donner un peu de gravité tombent complètement à plat.
Pierre Arditi n’est pas mauvais bien sûr mais il a certaine tendance à cabotiner et se regarder jouer.
Mention à Evelyne Bouix que j’ai trouvé bien meilleure.
Au final vaguement distrayant et plutôt décevant !
13 avr. 2022
8,5/10
3
Ce n'est pas vraiment une pièce de théâtre, mais une succession d'une quinzaine de sketches.

J'y suis allé un peu à reculons et j'ai été très agréablement surpris. Les textes sont pétillants, drôles, intelligents et servis par de très bons acteurs.

On rit et on se régale. Je recommande.
31 janv. 2022
8/10
6
Du sur mesure et on se régale !
J'adore Arditi et Evelyne Bouix est adorable dans son rôle de wanna be young !

Si vous avez plus de 25 ans de mariage vous vous retrouverez forcément dans ces petites scènes de la vie de Bobo.
Belle mise en scène moderne et efficace.

Très bonne soirée au théâtre comme on les aime.
24 janv. 2022
7/10
6
J'y suis allée en m'attendant à un syndrome de tête d'affiche.... et ai été très agréablement surprise!

Pièce malicieuse et intelligente, très bien joué par un Arditi qui fait du Arditi (ce qui m'a ravie) et une Evelyne Bouix avec l'intelligence d'etre un peu plus réservée. Un duo qui fonctionne!

Allez-y, vous passerez un très bon moment!
15 déc. 2021
8/10
8
« Fallait pas le dire », mais pas dire quoi, à qui, et comment ! Ou le dire, mais dire quoi, à qui et comment !! comme dit l’autre « le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté » !?!

Salomé Lelouch a écrit cette comédie sur mesure pour sa mère et son beau-père. Ça sent le vécu quand on voit le naturel avec lequel les comédiens interprètent cette pièce. L’excellent et truculant Pierre Arditi, est comme à son habitude irrésistible. Quant à la dynamique Evelyne Bouix, plus jeune que jamais, elle est parfaite dans le rôle de la femme qui essaie d’exister aux côtés d’un monstre sacré.

Les sketches s’enchainent dans un décor astucieusement transformable. Tous les couples peuvent se reconnaitre dans les sujets abordés aussi bien sensibles que futiles. C’est drôle et philosophique à la fois.
4 déc. 2021
7/10
6
Bon moment de divertissement, plus réussi que ce que l'on en attendait.
22 nov. 2021
7,5/10
14
Family business

Une telle mauvaise foi, c'est parfaitement réjouissant.
Surtout quand elle est distillée avec autant de talent.

Lui, cabotin à souhait, comme on l'aime.
Elle, très naturelle.

Un couple plein de complicité à la ville, qui pratique à merveille l'autodérision sur scène.

Salomé Lelouch leur a écrit une partition sur mesure - et pour cause - pleine d'humour et de finesse, mais aussi de beaucoup d'intelligence.

C'est léger comme une bulle de champagne.

Ça donne envie d'être invité aux déjeuners de famille !
24 oct. 2021
7,5/10
6
Sur un texte de Salomé Lelouch une partition de mauvaise foi aux petits oignons.
Les ingrédients sont : un texte travaillé et ciselé de réparties fines et acérées. Un comédien potache qui se délecte de l'exercice. Une mise en abime croustillante. Beaucoup d'humour sur soi de la part de 2 figures artistiques.
Et le résultat est réussi.
N'attendez pas autre chose de ce spectacle mais ce qu'il propose est largement délicieux.
Un Arditi en pleine forme, une Bouix qui fait des efforts, de la connivence, de la mauvaise foi, des idées reçues à déconstruire.
Ils nous parlent d'eux et portent un regard distancié sur leurs travers dans une joute verbale de haut vol.
Des sujets de société aux sujets plus intimes qui sont ceux qui nous touchent tous.
Le regard tendre de Salomé Lelouch sur ses parents qui pourraient être nos propres parents tellement on les connait.
Une discussion à bâtons rompus dans laquelle beaucoup de couples se reconnaitront.
Les petits reproches jusqu'aux grandes convictions. Notre mauvaise foi qui se confronte à l'autre qui nous connait par coeur et qui n'est forcément pas dupe.

Une petite réserve sur la mise en scène notamment autour du père et de la fin.
Une grosse réserve sur le jeu d'Evelyne Bouix. Mais ça, c'est enfoncer des portes ouvertes....piètre jeu, gestuelle grossière mais elle a l'intelligence de se mettre en retrait d'Arditi.

C'est gai, intelligent, malicieux, drôle.
13 oct. 2021
8/10
10
J'ai eu beaucoup de plaisir à suivre la vie de ce couple sur scène.

C'est très drôle et les décors participent au plaisir des yeux.