Critiques pour l'événement Derniers fragments d'un long voyage
3 sept. 2016
8/10
29 0
Christiane pleure avec les siens, elle est sous le choc de la nouvelle, elle n’a plus que quelques mois à vivre. Et nous découvrons une jeune femme debout souriante bien décidée à aimer, à s’aimer et faire partager son ultime expérience. C’est une amoureuse de la littérature, une gourmande des mots.

Romancière réputée, elle a écrit de nombreux ouvrages, le Sacré, le Mystique imprègnent ses œuvres. Cette force de caractère, cette luminosité elle s’en servira comme d’un bouclier, contre la peur, la souffrance du corps et de l’esprit.

Son amour de la vie et des autres, son parcours professionnel et personnel lui donnent une force mystérieuse. Sans pathos, prête à chaque instant à savourer la vie, le chant d’un oiseau, un arbre au loin, tout est merveilleux. Certes le texte n’est pas facile, il raconte aussi ses souffrances physiques, et on peut se demander comment on affronterait la « chose » si elle nous arrivait. Souvenirs personnels et familiaux qui me sont revenus.

Je me souviens avoir vu il y a quelques années «Entre ciel et chair» adaptation théâtrale d’après son livre « Passion » sur les amours d’Héloïse et d’Abélard. Déjà la spiritualité et l’amour.
Jézabel d’Alexis, est intense, son phrasé et son corporel sont imprégnés par le texte. Elle illumine de tout son être les derniers instants de Christiane. C’est une tragédienne née.