Critiques pour l'événement Ceux qui vont mieux
30 mars 2022
7/10
3
Il y a des informations qu'il ne faut pas avoir avant d'aller au théâtre. "Ceux qui vont mieux" fait parti de ces spectacles où la présentation de quelques lignes doit être l'unique source de lecture.

Sébastien Barrier n'est pas un comédien, au sens classique du terme, seul en scène. Comme il le dit si bien lui-même, c'est un performer, un clown, un amuseur. Cela ne veut pas dire qu'il arrive sur scène les mains dans les poches et il verra ce qu'il va créer. Absolument pas. Il a tout construit, structuré. D'ailleurs, il ne pourrait en être autrement.




"Pourquoi? " me demandez-vous intrigué. Même s'il est seul, il occupe tout l'espace. On trouve d'un côté un pupitre avec un ordinateur ainsi qu'une console avec au-dessus un bras dont la main est cloutée. De l'autre côté, des poutres, un écran, un micro et une autre console. Sébastien Barrier ne peut pas rester en place. Il a des choses à nous raconter, à nous transmettre, à nous partager. Alors il faut ce qu'il faut pour laisser s'exprimer librement son dynamisme, son énergie, sa fougue... Sa vie n'est pas si ordinaire. Il nous livre des moments forts qui lui ont permis d'être l'homme fragile, sensible et fou.

Une personne peut faire toute la différence dans une vie. Dans "Ceux qui vont mieux", il rend hommage à quelques uns qui ont contribué à ce qu'il est. Ce n'est pas un hasard qu'il parle de ces parents. Ils ont toujours été là pour lui qu'importe ces choix, ces erreurs, ces bonheurs... Même s'ils ne sont plus tout jeune, ils écoutent du punk anglais pour faire plaisir à leur fils. L'âme d'un saltimbanque a toujours habité en lui. La poésie, les amis, les voyages, le hasard, son chat wee wee, sa moitié, son garçon, la photographie, la vidéo.... l'inspirent, le nourrissent pour faire de lui un être singulier, curieux, généreux, taquineur, comique, passionné... Allez voir Sébastien Barrier pour vivre une expérience atypique de théâtre qui fait du bien au moral.