Critiques pour l'événement 1983
25 oct. 2022
6,5/10
6
Michèle Davidson créatrice de mode a connu un énorme succès avec sa collection en 1983.
Elle a décidé de s'isoler à la campagne avec son secrétaire pour retrouver créativité et inspiration qui tardent à revenir puisque presque quarante ans après elle est toujours recluse et en panne.
Son seul lien avec l'extérieur est un vieux monsieur qui peine à accéder à la maison, à tel point qu'il va en faire une crise cardiaque. Ce décès va déclencher l'arrivée de plusieurs personnages, une commissaire de police, la petite fille du décédé et une influenceuse qui vont venir chambouler son quotidien et lui faire découvrir que depuis 1983 bien des choses ont changé.

Après le succès de Nelson en 2014, et pour marquer le retour du théâtre de boulevard à la Porte Saint-Martin, Jean Robert-Charrier auteur, metteur en scène et directeur du lieu n'a pas lésiné sur les moyens. Décor somptueux de James Brandily superbes costumes de Michel Dussarat et Chantal Ladesou en tête d'affiche pour laquelle il a écrit cette pièce sur mesure.

Chantal Ladesou ! qui boule son texte au point qu'on ne comprend pas toujours ce qu'elle dit, qui l'oublie mais réussit toujours à retomber sur ses pieds. Chantal Ladesou, ses mimiques, sa gestuelle, qui sait se moquer de ses défauts, là c'est vraiment du cousu main.
"Je ne comprends pas ce que vous dites Michèle : les gens m'aiment plus quand ils ne comprennent pas ce que je dis"
Plus que la pièce (l'auteur me pardonnera) c'est elle que l'on vient voir, le public l'adore, l'applaudit et lui fait un triomphe.
Le reste de la distribution est parfait, Michel Ansault, Clémense Ansault en alternance avec Adèle Royné, Anaïs Arté, Florence Janas en alternance avec Sabine Moindrot et Dominique Daguier en factotum souffre douleur et amoureux transi.

Je suis fan et j'ai beaucoup ri !

c'est vrai que lorsqu'elle parle il faudrait des surtitres !

1
Dimanche 30 octobre 2022