top5 (7)

Venise n'est pas en Italie

Venise n'est pas en Italie
De Ivan Calbérac
Mis en scène par Ivan Calbérac
Avec Thomas Solivérès
  • Thomas Solivérès
  • Béliers Parisiens
  • 14bis, rue Sainte-Isaure
  • 75018 Paris
  • Jules Joffrin (l.12)
Itinéraire
Billets de 18,00 à 32,50
Evénement plus programmé pour le moment

Emile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça.

Quand la fille qui lui plaît plus que tout l'invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l'accompagner en caravane...

C'est l'histoire d'un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.

 

 

Venise n'est pas en Italie est dans le Top 3 des pièces préférées des blogueurs !

82

La critique de la rédaction : 8/10. Un seul en scène agréable, rythmé et plein d'humour.

Nous suivons la vie sentimentale et familiale d'Émile, Montargois de 15 ans assez fragile, entouré par des brutes. Il est tombé sous le charme de Pauline, d'un milieu social bien plus favorisé, qui l'invite à le rejoindre en Italie...

Thomas Solivérès interprète avec beaucoup de talent et d'énergie les nombreux personnages de l'histoire. Grâce à lui, on ne s'ennuie pas une seconde !

C'est bien écrit et les rebondissements sont nombreux. Cette histoire, sensible, nous surprend sans cesse, nous fait rire avec des traits d'humour bien sentis.

Les astucieux décors ainsi que la jolie mise en scène contribuent aussi à nous faire passer un bon moment... jusqu'à la superbe fin !

Ne manquez pas ce seul en scène.

Note rapide
Toutes les critiques
27 janv. 2017
9/10
1 0
Très bon moment. De l'émotion des rires.

Très bonne pièce avec le très prometteur Thomas Soliveres. La mise en scène est originale. À voir et revoir.
18 janv. 2017
9/10
5 0
Poétique, touchant et remarquablement interprété.

Une "feel good play".
8 janv. 2017
8,5/10
17 0
Un très joli moment de théâtre, Thomas Solivérès nous transporte dans son voyage en Italie, joue avec une dextérité incroyable en interprétant une multitude de personnages.

Un texte simple en apparence, mais teinté de poésie. Une mise en scène signée également Ivan Calbérac et qui nous offre un véritable voyage.

A voir !
8 janv. 2017
2/10
6 1
Malheureusement c'est raté : la pièce empile les clichés et les blagues lourdingues, on sent que l'interprète fait de son mieux mais son jeu est loin d'être irréprochable. A éviter.
Après le succès dans le Off 2016 Thomas SOLIVERES triomphe au Théâtre des Béliers Parisiens dans un seul en scène plein d'humour et d'émotion. Une interprétation magistrale d'une galerie de personnages attachants autour des premiers émois amoureux d'un adolescent.

SUR LA ROUTE DE LA MATURITÉ

Emile a quinze ans. A Montargis, dans la caravane qui sert de logis familial sur le terrain d'une maison en construction, il essaie d'exister entre un père VRP, une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, un frère aîné devenu militaire, un copain un peu lourdingue et surtout Pauline, la belle Pauline qu'il n'ose pas aborder. Et voilà qu'elle l'invite au concert qu'elle va donner... à Venise. Quand la famille d'Emile décide de l'accompagner dans la cité des Doges commence alors une aventure familiale qui va enchaîner les contretemps et les surprises, et révéler la vraie nature de chacun et le sens du mot "famille". Un voyage qui permettra à Emile de grandir.

INTERPRÉTATION MAGISTRALE

Seul en scène le jeune Thomas SOLIVERES mène tambour battant l'adaptation du roman de Ivan CALBERAC. Mis en scène par l'auteur, le jeune comédien endosse avec délicatesse tous les rôles de ce road-théâtre. Il est Emile, personnage central, adolescent gauche qui vit ses premiers émois amoureux et a du mal à assumer sa famille qui ne roule pas sur l'or mais qui déborde d'amour pour lui. Il se transforme d'un geste, d'une intonation, en tous les acteurs de son histoire. Il y a son père, un peu rude parfois mais surtout farfelu, prêt à tout pour faire plaisir à son fils, et défenseur par-dessus tout de la famille unie. Sa mère semble tout aussi étrange avec cette obsession de teindre son fils, parce qu'il est quand même plus beau comme ça. Le frère, brute au cœur tendre, n'hésite pas non plus une seconde pour venir en aide à son jeune frère et lui ouvrir les chemins de l'amour. Défilent aussi Barbara, l'auto-stoppeuse, les parents de la jeune fille aimée, le bon copain et surtout Pauline, que Thomas Soliveres interprète avec une profonde délicatesse.

Il y a énormément de tendresse dans chacun des personnages. Le jeune comédien n'est jamais caricatural. Il donne à chacun délicatesse, justesse et une bonne dose d'humour. La mise en scène est précise, chaque geste est millimétré et joué avec naturel. Les accessoires apparaissent comme par magie. Aucun temps mort. On est suspendu au récit, surpris à chaque rebondissement, haletant dans cette course contre la montre, chaviré d'émotion et secoués de rires.

UN FUTUR GRAND

S'il s'agit du premier seul en scène de Thomas SOLIVERES le jeune comédien qui n'a que 26 ans n'en est pas à son coup d'essai. Avec une carrière déjà bien remplie depuis 2009 tout laisse présager un grand avenir au talentueux jeune homme. Au théâtre certains avaient eu la chance de le découvrir en 2011 dans Harold & Maud aux côtés de Line Renaud. Côté cinéma il n'est pas en reste avec 10 films à son actif depuis 2010, dont le rôle de Mathieu dans l'adaptation de l'Etudiante et Monsieur Henri ...dont l'auteur n'est nul autre que Ivan CALBERAC. Ce dernier signe avec VENISE N'EST PAS EN ITALIE un premier roman très réussi.

En bref : VENISE N'EST PAS EN ITALIE est une pépite de fraîcheur. Du feel-good théâtre que l'on a envie de partager avec le plus de monde possible. Thomas SOLIVERES se glisse avec bonheur, gourmandise, humour et émotion dans chacun des personnages de la touchante galerie créée par Ivan CALBERAC. Ce dernier met en scène avec délicatesse et précision l'adaptation de son premier roman. Un petit bijou à ne manquer sous aucun prétexte.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor