top5 (2)

Kiki, Le Montparnasse des années folles

Kiki, Le Montparnasse des années folles
De Hervé Devolder, Milena Marinelli
Mis en scène par Hervé Devolder
Avec Milena Marinelli
  • Milena Marinelli
  • Ariane Cadier
  • Théâtre Essaïon
  • 6, rue Pierre-au-Lard
  • 75004 Paris
  • Rambuteau (l.11)
Itinéraire
Billets de 17,00 à 35,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

L'extraordinaire parcours de la célèbre Kiki de Montparnasse, muse des années folles, relaté dans un spectacle teinté de musique et de gaité.

L'histoire de Kiki de Montparnasse au travers d'un spectacle musical et joyeux qui évoque l'exubérance des années folles et le parcours incroyable de cette star emblématique d'une époque haute en couleurs. Elle fut muse et modèle pour les grands peintres de l'Ecole de Paris, témoin de l'éclosion de Modigliani, Soutine, Fujita, Utrillo, Desnos, Cocteau, Man Ray et tant d'autres...

Kiki fut aussi peintre, chanteuse et amuseuse de cabaret, toujours animée d'une irrépressible envie de donner de la gaité aux gens.

  

Kiki, le Montparnasse des années folles a été récompensée du Triomphe AuBalcon du meilleur spectacle musical (2016).

545

La critique de la rédaction : Un seule en scène musical très agréable !

Alice, surnommée Kiki, nous raconte son histoire. Elle a eu une vie assez agitée de la pauvreté extrême à la gloire, de l'école en province à la débauche des soirées parisiennes. À coup d'anecdotes, elle illustre ses aventures amoureuses, ses soirées arrosées, tout cela agrémenté de références à l'époque très intéressantes.

Nous avons appris plein de choses, avons apprécié les airs musicaux enlevés, les jolies paroles des chansons...

Un seul regret... que quelques uns des airs très entraînants, plein de promesses, soient si courts. Nous aurions adoré avoir les chansons entières !

En tout cas, nous avons été subjugués par le talent de l'actrice, sa belle voix et sa gaieté contagieuse. Une petite pièce sans prétention, dans une petite salle, à voir sans hésiter !

Note rapide
7,4/10
11 pour 11 notes et 9 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
5 critiques
Note de 4 à 7
45%
4 critiques
Note de 8 à 10
55%
Toutes les critiques
28 mars 2017
7/10
20 0
Le thème ne me disait rien, mais l'affiche aux couleurs chatoyantes et la mention d'une nomination aux Molières m'ont conduit à découvrir ce duo musical.
Milena Marinelli, accompagnée au piano de l'auteur Hervé Devolder, retrace en 1h15 ce biopic, concentré des premières années de vie de Kiki de Montparnasse.

Le décor est d'une grande sobriété : un bar, une petite table, un rideau sur lequel seront projetés les tableaux, les photos, les noms des artistes qui ont fait le quotidien de la vedette des années folles.

C'est donc sur les épaules de cette bien jolie comédienne que tout repose. Excellente narratrice, mais aussi chanteuse à la tessiture impressionnante, elle mène ce plongeon dans le passé avec brio.
Le récit est rythmé, sans temps mort, ponctué de mélodies variées.
Une page d'histoire en chansons, et un moment bien agréable à partager.
14 févr. 2016
6/10
246 0
Spectacle léger et sympathique mais toutefois sans étincelle. La vie d'Alice nous est contée de manière un peu trop narrative. On y apprend plein de choses et le contexte historique est très bien dépeint.

Miléna est une chanteuse exquise.
Un moment agréable mais pas inoubliable.
30 oct. 2015
7/10
239 0
Avec beaucoup de bonne humeur, une jeune femme nous raconte sa vie, c'est à dire celle de Kiki de Montparnasse pendant les années folles.

Une vie commencée dans la misère mais qui prend, fort heureusement, un tournant plus heureux puisque Kiki devient une figure incontournable de Montparnasse en posant pour les plus grands peintres de l'époque.

Le spectacle est parlé et chanté.

Miléna Marinelli a beaucoup de charme, un sourire éclatant et une voix magnifique. C'est un grand plaisir de l'entendre chanter !

Cette comédienne porte, avec beaucoup d'élégance, une tenue d'époque qui lui va magnifiquement.

Le spectacle est gai, sans prétention et très instructif.

J'en suis sortie pleine de gratitude pour cette comédienne pleine d'énergie qui m'a fait passer une bonne soirée.
28 sept. 2015
7,5/10
273 0
Avec Kiki nous nous retrouvons transportés dans la période des années folles au milieu d'une multitude d'artiste de tout univers.

Cette petite femme, très courageuse, a fait un beau bout de chemin avant de devenir l'égérie des années 30.

Elle nous dévoile, sans pudeur, sa vie, ses joies et ses drames.
Un beau moment d'émotion passé en sa compagnie.
3 sept. 2015
8,5/10
239 0
C’est dans la salle exigüe et comble du Théâtre de la Huchette que les spectateurs plongent la tête la première dans le Paris des années 20, cette époque haute en couleurs qui voit éclore le talent et le génie d’artistes désormais reconnus tels que les peintres Modigliani, Soutine ou Fujita, le photographe Man Ray, les écrivains Desnos, Cocteau ou encore les surréalistes Aragon et Breton qui ont tous croisé la route de la belle Kiki.

A la fois muse, modèle, peintre, actrice, chanteuse, gérante de cabaret et amante d’artistes célèbres, Kiki est avant tout une amoureuse de la vie déterminée. Pour raconter son incroyable parcours composé de moments difficiles et de coups de pouce du destin, c’est la talentueuse et envoûtante Milena Marinelli qui prend en charge un monologue théâtral à la fois drôle et émouvant, entrecoupé de chansons de cabaret qu’accompagne Ariane Cadier au piano.

Aussi bien à l’aise dans la narration que dans les parties musicales, la comédienne égrène les années marquantes de Kiki en écrivant les dates à la craie sur un tableau noir symbolisé par l’écran en fond de plateau. Elle passe avec beaucoup de fraîcheur de moments d’euphorie à ceux teintés d’une douce tristesse et fait du spectacle d’Hervé Devolder un ensemble frais et enjoué. Les anecdotes de la vie de Kiki se succèdent avec légèreté comme celle sur sa virginité dont elle n’arrivait à se débarrasser avant de la perdre avec Maurice Mendjizki.

Dans un décor sobre et plutôt minimaliste composé d’une chaise avec une table ronde de chaque côté de la scène, d’un comptoir de bar central, d’un piano et d’un écran en arrière-plan, Kiki se livre sans retenue sur son existence à travers une pièce musicale rythmée et efficace. Milena Marinelli explore chaque coin du plateau et passe de l’enfance de son personnage à sa reconnaissance sociale grâce à un unique accessoire : un chapeau, sésame de l’époque pour accéder à la salle attenante au bar de la Rothonde où les artistes de l’époque avaient leurs habitudes. Elle parle avec aisance des belles âmes mises sur son chemin dont les noms défilent sur l’écran, utilisé avec parcimonie et habileté.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor