top5 (1)

Gutenberg le Musical

Gutenberg le Musical
Mis en scène par Nicolas Guilleminot
Avec Philippe d'Avilla
  • Philippe d'Avilla
  • Sébastien Valter
  • Sébastien Ménard
  • Sentier des Halles
  • 50 rue d'Aboukir
  • 75002 Paris
  • Chatelet-Les Halles (l.1, l.4, l.7, l.11, l.14)
Itinéraire
Billets de 15,00 à 32,00
À l'affiche du :
20 septembre 2016 au 26 avril 2017
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRE
    • 21:30
Réservation de tickets

Sam et Max, deux jeunes rêveurs idéalistes, cherchent un producteur pour le spectacle épique qu'ils viennent d'écrire : GUTENBERG ! Le musical.

Maladroits et géniaux, ils vous offrent, presque malgré eux, une véritable performance jouant une vingtaine de personnages, accompagnés d'un pianiste et de plein de casquettes, chacune symbolisant un personnage. Il suffisait d'y penser.

 

A travers leur récit, pas tout à fait historique, mais absolument réjouissant, Sam et Max nous livrent une belle histoire sur le dépassement de soi et l'accomplissement personnel. Les deux amis s'affirment jusqu'à imprimer en nous le pouvoir de nos rêves.

 

65

La critique de la rédaction : 7,5/10. Une comédie musicale drôle et bien ficelée partant d'une grande ambition mais avec très peu de moyens.

Deux acteurs chanteurs qui rêvent de Broadway nous présentent leur projet de comédie musicale sur l’invention de l’imprimerie. Pour nous, ils vont endosser tous les rôles, changer de casquettes, décrire les décors et les effets spéciaux acte par acte, scène après scène !

Cette mise en abime astucieuse nous permet de découvrir tous les rouages d’un show à gros budget… grâce à un spectacle avec pour seuls accessoires un carton et une trentaine de casquettes. C’est intéressant de constater que les comédies musicales ont toutes la même recette.

L’histoire de Gutenberg est sympa, les chansons sont assez réussies et les chorégraphies très marrantes. Le tout bien accompagné au piano. Nous avons particulièrement apprécié la « Charm Song » sur les biscuits !

Une fin émouvante conclue le spectacle dont nous sortons conquis.

Note rapide
7,9/10
pour 9 notes et 6 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
33%
5 critiques
Note de 8 à 10
67%
Toutes les critiques
22 févr. 2017
8/10
18 0
Mon coup de cœur de la rentrée.

Adaptée, apparemment, d'un musical américain de 2006, la pièce réunit tous les éléments pour une efficacité maximale : humour, excellente distribution, rythme. On pourrait regretter l'absence de décor rocambolesque, mais ici le dénuement sert le propos.
Je ne connais guère, malheureusement, l'original, mais à saluer : le thème abordé (la création de comédies musicales, pas l'invention de l'imprimerie !), l'idée géniale des petites casquettes, et l'auto-dérision, omniprésente de la première à la dernière seconde.

Les chansons, musicalement "catchy", sont interprétés brillamment par Philippe d'Avilla (que j'avais adoré dans "Les Instants Volés" en 2012) et Sébastien Valter, terriblement attachant dans son rôle d'auteur ingénu.

De nombreuses références se moquent affectueusement du genre et régaleront les passionnés.
Un "doit-voir", absolument.
16 oct. 2016
9,5/10
55 0
GUTENBERG ! The Musical est un spectacle musical créé en 2005 à New York par Scott Brown et Anthony King. Après plusieurs représentations aux Etats-Unis, au Canada, en Finlande, en Australie et en Corée du Sud, c'est au tour de la France d'accueillir l'histoire de l'inventeur de l'imprimerie dans une adaptation de Baptiste Delval : une version française qui débute en mai 2015 à l'Aktéon Théâtre et qui, après un grand succès au Festival d'Avignon, se joue actuellement au Sentier des Halles où j'ai eu le plaisir d'aller découvrir cet étonnant spectacle.

"Gutenberg, le Musical", c'est l'histoire de deux amis fans de comédies musicales, Max Fontenay (interprété par Philippe d'Avilla) et Sam Berger (interprété par Sébastien Walter), qui nous présentent ici un spectacle sous forme d'une lecture de comédie musicale sur la vie de Johannes Gutenberg, l'inventeur de l'imprimerie, une histoire encore jamais racontée au théâtre. Accompagnés au piano par Sébastien Ménard ou en alternance Simon Legendre, les deux comédiens interprètent à eux seuls une trentaine de personnages, et cela à l'aide de casquettes sur lesquelles le nom des personnages est écrit. Avec beaucoup d'énergie, entre chant, danse et comédie, et dans une mise en scène relativement simple et efficace, on découvre alors deux personnages un peu loufoques qui souhaitent réaliser leurs rêves de monter une comédie musicale, trouver un producteur, et emmener leur création jusqu'au Théâtre Mogador.

Un spectacle insolite qui reprend astucieusement les codes de la comédie musicale, qui nous emmène loin des spectacles musicaux qu'on a l'habitude de voir, en nous plongeant dans un mélange entre fiction et réalité de la vie de Gutenberg et l'invention de l'imprimerie, une thématique plutôt rare mais avec laquelle les deux artistes parviennent aisément à nous captiver en nous présentant le spectacle de manière humoristique, décalée, et touchante. Voici un spectacle original, moderne et unique en son genre, et je ne peux que vous inciter à découvrir cette pépite théâtrale !
11 oct. 2016
9/10
51 0
Gros coup de coeur pour cette comédie musicale totalement déjantée.

Rien d'autre à dire, courez-y !
28 sept. 2016
8/10
51 0
J'ai beaucoup aimé. Les 2 comédiens sont très talentueux, ils interprètent tour à tour Max et Sam, des co-auteurs qui cherchent un producteur et les personnages de leur oeuvre "Gutenberg".

C'est drôle, les chansons parodiques sont efficaces et on passe un excellent moment. Je conseille ce spectacle même si j'aurais choisi une fin plus joyeuse à leur oeuvre fictionnelle.
8/10
61 0
Quelle agréable fantaisie musicale que ce spectacle, prenant l’allure d’une vraie comédie musicale construite et chantée dans les règles de l’art !

Un savoureux mélange de pastiches ironiques et de séquences tout à fait crédibles, très au point, jouées sourires en coin et bons mots prêts à fuser pour faire le pied de nez au sérieux s’il lui prenait l’envie de s’installer trop longtemps. Sur le mode d’une histoire dans l’histoire, deux amis, Sam et Max, racontent leur désir de monter une comédie musicale et montrent au public où ils en sont de leur travail, espérant trouver parmi les spectateurs un producteur intéressé.

Ils enchainent avec une belle énergie, une justesse précise et un humour savoureux, une série de jeux, de lyrics en solo ou à deux voies, a capella ou avec piano et de chorégraphies. Ils n’oublient pas de situer le contexte avec un décalage frisant le burlesque, changeant de personnage en un tour de main. À deux artistes et trente casquettes, tous les personnages de ce musical réussissent le tour de force de nous faire vivre cette aventure pleine de gags, de clins d’œil complices et de très jolis moments musicaux.

Sur un rythme dinguo, la mise en scène de Nicolas Guillleminot articule avec adresse le jeu « dedans-dehors » du fil conducteur et donne à cette friandise musicale piquée de dérisions, une légèreté bienvenue.

Les deux comédiens-chanteurs, Philippe d’Avilla et Sébastien Valter, accompagné de Sébastien Ménard au clavier, aux cacahouètes et au demi de bière, jouent, chantent et dansent avec une vélocité quasi démoniaque, de belles voix agréables et une aisance remarquable. Ils donnent à leurs personnages d’optimistes naïfs une fraicheur et une crédibilité les rendant sympathiques.

Un spectacle de théâtre musical à voir pour le plaisir, un chouette et chaleureux moment bonheur qui délasse.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Musique
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor