• Exposition
  • Musée de la vie romantique
  • Paris 9ème

Expo L'Oeil de Baudelaire

Expo L'Oeil de Baudelaire
  • Musée de la vie romantique
  • 16, rue Chaptal
  • 75009 Paris
  • Pigalle (l.2, l.12)
Itinéraire
Billets à 8,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Imaginer une exposition qui renoue le dialogue entre les textes du jeune poète et les oeuvres d’art qu’ils commentent, c’est offrir au visiteur l’occasion de pénétrer dans les grandes pages des Salons de 1845 et de 1846 qui font date dans l’histoire de la critique d’art.

En présence d’une centaine de peintures, sculptures et estampes évoquées par Baudelaire, le spectateur confronte son propre regard à la sensibilité artistique de l’auteur des Fleurs du mal et comprend comment s’est forgée la définition de la beauté moderne, qu’il n’a jamais reniée.

Comment se laisser séduire par le « mérite de l’inattendu », préférer toujours un tableau « fait » à un tableau « fini », reconnaître le caractère essentiellement romantique de la couleur, sans désavouer la nature « idéale » de la ligne, réclamer chez les artistes cette part de « naïveté » qui mène à l’audace et à la crudité des tons, attendre d’une oeuvre, fût-ce un portrait ou une page de religion, qu’elle « respire l’amour », reconnaître enfin « l’héroïsme de la vie moderne » et « la beauté de l’habit noir » ?

L’exposition explorera le paysage artistique des années 1840 en présentant, autour des artistes phares de l’époque – Delacroix, Ingres, Corot, Rousseau ou Chassériau – les peintres qui ont su lui plaire ou l’irriter. Elle permettra de découvrir la modernité que forge le poète face au nouveau Paris et aux langages artistiques en formation, incarnée par la génération montante et la figure de Manet.

 

25

L'avis de la rédaction : 5/10. Nous pénétrons grâce à cette exposition dans les goûts artistiques de Baudelaire qui cherchait "le vent qui soufflera demain"... Pourquoi pas ? D'autant plus qu'il a été critique d'art à son époque.

Pourtant, on reste sur sa faim : pas assez de mise en lien explicitée entre les oeuvres et Baudelaire, des fiches à consulter sont proposées en nombre insuffisant et sont assez rébarbatives.
Il s'avère que notre talentueux écrivain l'était moins pour apprécier les nouveaux peintres de son époque tel que Manet... En conséquence, à part Delacroix, ce qui est exposé n'est pas exceptionnel et si peu abondant que sont ajoutées des archives personnelles de Baudelaire en dehors du sujet.

Cependant, la visite de l'hôtel particulier qui abrite l'expo demeure charmante et dépaysante et je soulignerai deux découvertes : des croquis de Baudelaire et sa to-do list de poèmes à écrire !

Note rapide
5/10
pour 1 note et 0 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition