Expo de Zurbarán à Rothko, Collection Alicia Koplowitz

Expo de Zurbarán à Rothko, Collection Alicia Koplowitz
  • Musée Jacquemart André
  • 158, boulevard Haussmann
  • 75008 Paris
  • Miromesnil (l.9, l.13)
Itinéraire
Billets à 13,50
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Quelle chance de découvrir la collection d'Alicia Koplowitz, femme d'affaires espagnole, présidente de la société d'investissement Grupo Omega Capital. En effet, une sélection des plus beaux chefs-d'œuvre de la collection sera présentée pour la première fois.

Cette collectionneuse avisée et passionnée a réuni au fil des années un ensemble significatif et varié d'œuvres maitresses des plus grands artistes de l'histoire de l'art.

Les tableaux de Zurbarán côtoient ainsi ceux de Goya et les œuvres de Toulouse-Lautrec celles de Giacometti ou de Lucian Freud. Une collection reflète toujours la sensibilité artistique de son collectionneur. Chez Alicia Koplowitz, on note un goût subtil souvent tourné vers le portrait féminin. Modèle ou artiste, la femme est omniprésente dans les œuvres choisies.

 

Note rapide
4,9/10
pour 4 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
3 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
3 juil. 2017
4/10
3 0
Le premier mot venant à l'esprit au delà de déçu ce serait "inachevé".

Deux toiles de maître Zurbaran seulement c'est navrant, la peinture flamande absente... C'est la deuxième fois que cela m'arrive dans ce même musée.
3 mai 2017
4/10
21 0
Voilà une exposition sans grand intérêt. Le principe est très simple : une très riche PDG espagnole décide d'exposer un florilège de sa collection personnelle. Elle dit fonctionner à l'instinct, à l'émotion. Résultat : un name-dropping permanent, avec des achats réussis et des toiles parfois de qualité et intérêt bien plus insignifiants !

L'expo se divise en trois parties : la peinture espagnole, l'art impressionniste et moderne puis l'art contemporain. Sous le couvert d'un très vague et creux propos "initiation à l'histoire de l'art" à travers les oeuvres exposées, on ne va pas plus loin. Mais comme toujours au musée Jacquemart-André, la scénographie est très belle et agréable, apaisante, le peu d’œuvres présentées permet un accrochage aéré. Au final, on retient surtout cinq ou six très belles toiles. C'est bien peu pour une exposition parisienne tout de même. La durée de visite s'en ressent : en une demi-heure on a largement fait le tour...
Mais la demeure des époux J-A est toujours aussi fabuleuse, les collections françaises et italiennes très riches, le café excellent.
On oublie vite l'exposition !
5 mars 2017
6,5/10
70 0
Il y a certes de belles œuvres dans cette exposition comme un Toulouse-Lautrec, un Picasso ou un Gauguin mais il y en a peu et le manque de propos donne un peu l'impression de feuilleter un catalogue ! ...On aurait aimé en savoir plus comme le contexte de création de cette collection, des rapprochements plus osés...

Cependant la scénographie met bien en valeur les tableaux, bref exposition agréable à visiter mais pas mémorable !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition