Expo Auguste Rodin : le centenaire

Expo Auguste Rodin : le centenaire
  • Grand Palais
  • 3, avenue du Général Eisenhower
  • 75008 Paris
  • Franklin-D.-Roosevelt (l.1, l.9), Champs-Elysées-Clemenceau (l.1, l.13)
Itinéraire
Billets à 13,00
À l'affiche du :
22 mars 2017 au 31 juillet 2017
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 10:00
    • 20:00
Réservation de tickets

Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme l’un des pères de la sculpture moderne.

Avant Braque, Picasso, Matisse et tant d’autres, il intègre « l’accident » dans son travail et invente l’oeuvre non finie, la figure partielle, l’assemblage et le collage.

À l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie.

 

40

L'avis de la rédaction : 6.5/10. Une exposition en demi-teinte mais qu'il faut faut aller voir !

A voir pour les sculptures présentées. Les formes, les associations, la modernité de l'oeuvre de Rodin sont ici merveilleusement mises en avant. On arrive à percevoir son influence sur les jeunes générations et l'impact de son art. Les comparaisons sont omniprésentes et permettent de remettre en question les formes et la sculpture contemporaine.
La modernité, martelée tout au long du parcours est bien faite et réussie.

Mais le problème est bien ce martèlement. Le propos est confus et ne se centre qu'autour de ça. Les textes, quelque fois redondants n'aident pas vraiment dans la compréhension des oeuvres. On nous incite à un regard purement esthétique et de comparaison. C'est un choix intéressant pour les initiés mais peu attrayant pour les néophytes... Beaucoup de questions restent donc en suspens et c'est dommage.

L'exposition est intéressante mais n'est pas aussi éblouissante que ce centenaire mériterait. Enfin, la dernière salle termine l'exposition comme un cheveu sur la soupe, avec un gros point d'interrogation.

Une exposition tout de même à voir pour les oeuvres qui sont magnifiques et méritent le déplacement. 

Note rapide
6,7/10
pour 6 notes et 4 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
4 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
3 mai 2017
4/10
6 0
Une expo assez décevante, le Grand Palais nous avait habitué à beaucoup mieux. Si en plus c'est sensé être l'expo du "centenaire", pauvre Rodin !

La scénographie est très froide et ne met pas en valeur les oeuvres, certaines salles du début sont clairement ratées, souvent on ne peut pas tourner autour d'une sculpture, voir son dos, c'est quand même dingue pour une expo de ce niveau ! Les oeuvres exposées sont très belles mais une grande partie vient de l'hôtel de Biron, rien de très original à part quelques prêts exceptionnels donc. Le propos est assez confus, où l'on nous répète le même discours d'un Rodin moderniste dans les trois parties supposées distinctes de l'expo. Une salle à la fin est même carrément en porte-à-faux avec le discours proposé durant toute la visite. Une amère déception donc !

Visitez plutôt le nouveau musée Camille Claudel, très réussi !
30 avr. 2017
7,5/10
60 0
J'ai trouvé les sculptures exposées très belles. Elles interpellent et émeuvent avec les visages expressifs, les corps en mouvement, les références à l'Enfer de Dante par exemple...

Non seulement, j'ai redécouvert Rodin, les différentes composantes de sa Porte des Enfers, mais aussi d'autres artistes des XXe et XXIe siècle. La disposition de leurs œuvres est bien faite, les mettant en perspective les unes par rapport aux autres.
Hélas, des explications auraient pu être apportées afin que les visiteurs fassent mieux les parallèles. En effet, les textes introductifs et cartels ne sont pas très approfondis, manquent d'intérêt.

La scénographie est un peu décevante par rapport au standing habituel du Grand Palais. Cette exposition souffre de la comparaison avec le joli cadre et la lumière du Musée Rodin.

Un bon moment !
30 mars 2017
7,5/10
28 0
L'expo du centenaire Rodin est fournie et intéressante, non seulement par les oeuvres du maître devenu référence de la sculpture, mais aussi celles de ses contemporains dont bon nombre se sont inscrits dans son sillage.

En négatif, comment une telle expo peut-elle oublier, négliger Camille Claudel, la force de leur relation et la créativité qui en a résulté pour les deux sculpteurs. C'est vraiment regrettable, comme si on nous présentait un champagne millésimé sans les bulles.
Un manque rédhibitoire, une faute pour une expo de grande qualité et bien présentée par ailleurs
29 mars 2017
7/10
49 0
Un expo très agréable et très variée !

On y redécouvre les chefs d'oeuvre du maître de la sculpture moderne : du célèbre Penseur à Ugolin... La mise en perspective avec d'autres artistes, volontairement inspirés par Rodin, est intéressante.

L'expo est riche, malgré le fait que comme toujours au Grand Palais, si on n'est pas fin connaisseur, on s'y perd...
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition