Anna Christie

Anna Christie
De Eugène O’Neill
Avec Mélanie Thierry
  • Mélanie Thierry
  • Stanley Weber
  • Féodor Atkine
  • Charlotte Maury-Sentier
  • Théâtre de l'Atelier
  • 1, place Charles-Dullin
  • 75018 Paris
  • Anvers (l.2)
Itinéraire
Billets de 11,00 à 45,00
Evénement plus programmé pour le moment

A la mort de sa femme, Chris Christopherson, capitaine dans un navire, a abandonné sa fille Anna dans une ferme avant de repartir en mer.

Vingt ans plus tard, il l’attend dans un bar crasseux de New-York sans l’avoir jamais revue. Elle a surgi de nulle part, tout comme le marin au caractère ombrageux repêché en mer, qui deviendra son amant.

Anna va revendiquer face à ces deux hommes, son père et son amant, son autonomie et sa liberté.

 

La pièce Anna Christie a été écrite en 1922 par Eugène O'Neill, dramaturge américain réputé pour avoir exploré les aspects les plus sombres de la condition humaine.

L'histoire d'Anna Christie a inspiré un film muet en 1923, réalisé par John Griffith Wray et Thomas H Ince.

 

Avertissement : cette pièce attire les spectateurs 'mondains' et les 'célébrités'.

 

285

La critique de Pierre (rédac’ AuBalcon) : Une belle trame d'histoire malheureusement un peu gâchée par un faux rythme, qui s'installe dès le lever de rideau.

Nous avons été frustrés car beaucoup de silences viennent interrompre les dialogues et les différentes scènes ne s'enchaînent pas assez rapidement à notre goût. Les acteurs ont tous une 'gueule', une vraie présence, ils réussissent à nous garder attentifs malgré ce manque de dynamisme et des textes parfois creux.

Les excellents effets de mise en scène apportent quant à eux une part de rêve et de mystère à la pièce. Plusieurs fois, nous avons eu le sentiment d'être en pleine mer.

Nous nous sommes beaucoup ennuyés pendant la première partie. Nous espérions que la rencontre entre le père et sa fille donnerait lieu à des échanges incisifs, de bons mots, un peu de réflexion. Il n'en a rien été.

La pièce ne démarre réellement que lorsque le prétendant d'Anna annonce au père de celle-ci qu'il veut l'épouser.

Enfin, nous nous laissons prendre par l'histoire et sommes enthousiastes à l'idée de découvrir la suite.

Enfin, le père se demande s'il n'a pas fait une erreur en délaissant sa fille, en lui préférant les flots et le grand air.

'Anna Christie' se termine donc bien mieux qu’elle a commencé.

Note rapide
6,6/10
pour 4 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
18 févr. 2015
7,5/10
66 0
Jean-Louis Martinelli déterre des cartons une pièce méconnue du dramaturge américain Eugene O’Neill baptisée Anna Christie (à ne pas confondre avec la reine des romans policiers).

Foncièrement féministe, ce drame en pleine mer opère un retour gagnant sur les planches pour Mélanie Thierry. Vaporeuse et terrienne, la comédienne emporte tout sur son passage dans le rôle éponyme. Un portrait de femme poignant à découvrir à l’Atelier.
29 janv. 2015
7,5/10
75 0
Une belle pièce qui fait prendre le large.

Des acteurs talentueux, des décors très bien réalisés et un univers qui sent bon l'iode et le whisky. Seul bémol, la pièce met effectivement un peu de temps à démarrer et on reste un peu sur sa faim.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor