American Psycho, No Exit

American Psycho, No Exit
De Constance De Bock
Mis en scène par Stéphane Anière
  • Théâtre de Ménilmontant
  • 15, rue du Retrait
  • 75020 Paris
Itinéraire
Billets à 20,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Au coeur de New York, Patrick Bateman est un pur produit de la réussite américaine. Jeune, riche, il est un de ces golden boys qui triomphent à la bourse.

Seul le nec plus ultra est digne de lui et il s'emploie à ne retrouver que des symboles qui lui renvoient une image de succès. Il accumule, avec une obsession maladive, les vêtements selects, les relations enviables. Son voeu le plus cher est de se fondre dans cette foule, de trouver sa place au milieu de ceux auxquels il s'identifie.

Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu'où l'horreur peut-elle aller ?

Note rapide
2,1/10
pour 4 notes et 3 critiques
3 critiques
Note de 1 à 3
100%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
26 sept. 2016
2,5/10
12 0
Indigeste.

C'est la première fois que j'ai quitté une pièce avant la fin... J'attendais beaucoup de cette adaptation théâtrale d'un film qui m'avait marqué... Sauf que le parti pris, la mise en scène, l'acteur ne m'ont donné envie que de fuir...
11 nov. 2015
1,5/10
42 0
Représentation du 10/11/15. Ayant apprécié le film je me suis décidé, sans avoir lu aucune critique, à réserver ce spectacle emmené par une large troupe dans cette salle proche de Gambetta. Après un léger retard la pièce commence et là… c’est le drame.

Une mise en scène grotesque comme j’en ai rarement vu : un trio féminin antipathique dont on ne sait pas ce qu’il fait là et à quoi il sert commente chaque scène, se sert d’une télécommande pour “animer” le personnage principal, tricote sur scène, et parle de la couleur de leurs chaussettes, le tout sans aucun rapport (ou si peu) avec la pièce. Ce parti pris, aussi étrange et stylisé soit-il, m’a rendu complètement hermétique.

Je m’attendais à une vraie pièce et pas un à patchwork sans queue ni tête de scènettes mal jouées, dont le rythme est gâché par notre trio, et dont, soyons franc, on ne comprend rien même après avoir vu le film et lu le livre. Un comble. Après 1h20 de ce calvaire nous avons profité d’un noir pendant un changement de décor (notons le brouhaha incompréhensible des changements de décors) et d’un énième échange sans intérêt du trio maléfique (que l’on finit, tel le protagoniste, par vouloir trucider manu militari) pour nous éclipser, ce qui de mémoire, ne m’était encore jamais arrivé.

En un mot fuyez.
27 oct. 2015
2,5/10
55 0
Passionné par le film, puis le livre de Breat Easton Ellis, j'attendais avec impatience de pouvoir assister à American Psycho au 20ème théâtre.

Une mascarade. On se retrouve avec une mise en scène version Patrick Sébastien qui ringardise totalement le personnage principal, interprété par Chrisian Bale au cinéma excusez du peu, en intégrant un trio de narratrice féminin qui se chamaillent en commentant la pièce. Ces arrêts, provoquant bien entendu des pauses sur la pièce, comme si nous regardions un film.

Le tout devient indigeste et on multiplie les scènes jouées sans charisme ni puissance tout cela dans un décor, qui, au demeurant était plutôt réussi et a du mérité un fort investissement.
Le seul intérêt pour un spectateur dans cette pièce est d'apercevoir des courbes "d'actrices", encore je pense qu'il est bien plus intéressant d'aller dans un club spécialisé si tel est le but recherché.

Pour la première fois, je suis parti durant l'entracte. L'insoutenable, s'ajoutant à l'ennui, je n'ai pu résister devant la destruction d'un mythe personnel.

A éviter.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor