Il y a 15 heures
9,5/10
0 0
Un grand moment !

On ne voit pas le temps passer, nous sommes embarqués instantanément dans l'histoire des personnages et on est tenu en haleine jusqu'au bout. Cette pièce nous prouve bien qu'il n'y a pas besoin de décors monumentaux et de costumes extravagants pour faire voyager le public. Les acteurs sont époustouflants et le scénario très bien monté.

Je suis impatiente de voir les autres pièces de Monsieur Alexis Michalik. Bravo !
Il y a 15 heures
6,5/10
1 0
Très beau décor, un scénario sympathique.

Guillaume de Tonquédec est excellent et fait vivre la pièce.
Concernant la mise en scène, j'aurais imaginé moins d'acteurs sur scène afin de faire plus rayonner les deux (trois) principaux protagonistes. Certains rôles auraient pu être joués par le même acteur. Mention spéciale au rôle du médecin qui est très drôle.

Le spectacle nous fait tout de même vivre quelques longueurs qui auraient pu être évitées.
Il y a 16 heures
9/10
1 0
La flûte enchantée est certainement l'opéra le plus facile d'accès (en première "lecture") auquel il m'a été donné d'assister.

Mozart au sommet de son art et malheureusement au crépuscule de sa vie a composé une musique féerique, vivante et légère qui s'éloigne de la grandiloquence et de la lourdeur de certains opéras. La bonne humeur est également mise en valeur par une mise en scène très vivante et particulièrement agréable même si le décor est parfois un peu trop dépouillé à mon goût.

Comme souvent à l'opéra de Paris, il faut souligner la grande qualité des interprètes et celle de l'orchestre.
Michael Volle en papgeno est extraordinaire !
Il y a 16 heures
7,5/10
3 0
Une dizaines de discours plutôt inégaux mais au final ça reste très sympathique.

Deux amis interprètent à tour de rôle des discours lors d’événements marquants de la vie : mariage, baptême, pot de départ,.. et on voit bien à quelle date chaque discours a lieu grâce aux costumes (mention spéciale aux années 70 qui sont inimitables).

D'une part, il y a l'excellent Pascal Demolon (trop rare au théâtre) qui est prof et a des conceptions bien arrêtées concernant la religion, l'éducation, le futur mari de sa fille... Ses discours sont vraiment barrés et hilarants. Entre celui du baptême et celui du prof de philo, je ne saurai dire quel est mon préféré.

De l'autre coté, il y a Samuel Le Bihan, le type qui a fait des études, qui mise sur son physique et qui est un peu fort en gueule. Ses discours sont toujours du même style, on finit donc par se lasser un peu. Son personnage est moins haut en couleur que celui de Pascal Demolon, c'est dommage car ça déséquilibre la pièce.

La mise en scène est simple mais sert bien la pièce.
Il y a 2 heures
8,5/10
2 0
Très beau moment.

Faire rire et pleurer de choses profondes, c'est, sur le papier, une gageure... et pourtant c'est réussi !
Catherine Arditi est d'une très grande justesse.
Fabio Maria rend son personnage très attachant.

J'ai essuyé une larme sur la joue de mon compagnon mais aussi sur la mienne.
On en sort difficilement intact, quelles que soient nos trajectoires personnelles...