Critiques pour l'événement A droite à gauche
16 févr. 2017
4/10
1 0
"A droite à gauche" Laspalès et Balmer une pièce de Ruquier : Passez votre chemin, les efforts comiques déployés par Régis Laspalès ne parviennent pas à faire passer les clichés démagogiques d'une pièce qui n'en finit pas.

On comprend vite pourquoi Francis Huster a rapidement quitté le navire, il n'a semble t'il pu éviter le naufrage.
24 janv. 2017
7,5/10
7 0
Un bel essai pas mal réussit.
Le risque était de tomber dans les travers de l'actualité ce qui a été évité.

Il est vrai que Francis Huster surjouait cependant Régis Laspalles était excellent et valait à lui seul le déplacement, le texte et les mimiques étaient très bien senties même pour ceux qui ne sont pas fan du personnage.

Pas mal de sourires, quelques rires, de la subtilité et un bon Ruquier, pas d'allusion sous la ceinture non plus, bel effort, à suivre.
28 déc. 2016
4/10
10 0
Laspalès a du mal à ne pas faire du Laspalès et Huster est bien trop classique pour ce genre de pièces.

La mayonnaise ne monte pas, la critique de la gauche caviar est basique... Je me suis endormi !

Pourtant, j'adore Huster, Laspalès et Ruquier...
27 nov. 2016
6/10
22 0
Le tandem fonctionne bien, pour ma part Mr Laspalès m'a agréablement surpris.

Il y a beaucoup de clichés tout le long de la pièce, des idées toutes faites, celles que se posent Mr et Mme Toulemonde (moi y compris) cependant, le coté sympa reste qu'il n'y a nulle méchanceté gratuite dans les dialogues. Bons acteurs, dialogues agréables et beaux décors.

Une bonne soirée au théâtre.
20 oct. 2016
4/10
29 0
Un jeu lourd et sans entrain.
Les discours sont longs, manquent de réelles saillies et sont plus ânonnés que joués par les acteurs.

Les quelques rares comiques de situation et répliques bien senties sont plaisants mais retombent bien vite dans une pièce qui tire en longueur et en clichés. Les dernières minutes et les second rôles, plus enjoués, ne sauvent pas l'ensemble.

Dommage, ça rate clairement sa cible.
3 oct. 2016
7/10
38 0
J'ai beaucoup aimé la performance de Laspalès bien que j'arrivais au théâtre avec quelques a priori négatifs. Francis Huster était plutôt bon également.
Néanmoins j'ai préféré la concision et la puissance des répliques de Laspalès aux grandes envolées lyriques et répétitives d'Huster.

Dans l'ensemble la pièce est agréable et assez drôle. Clichés et caricatures sont présents mais c'est vraiment ce qui est attendu dans ce type de pièce. Néanmoins j'ai trouvé la pièce un peu trop longue et Huster, en particulier, finissait un peu par tourner en rond.
26 sept. 2016
7,5/10
31 0
Une comédie fraîche, en plein dans l'actualité, et à la fois tellement intemporelle.

La première chose que l'on remarque sont sûrement les décors, somptueux, qui mettent tout à fait en valeur les acteurs. Vient ensuite le texte. Il n'est pas nécessaire de s'y connaître en politique pour comprendre, mais il faut s'y intéresser un minimum pour apprécier. Le concept n'est pas particulièrement original, mais tout à fait estimable. Rire de la politique, c'est un concept qui a fait ses preuves.
Le texte n'est pas engagé, aucune prise de partie mais c'est tant mieux. La pièce est d'autant plus universelle qu'elle tape sur tout le monde en restant en général dans le politiquement correct. La seule prise de risque légère pourrait être celle de la prise de cannabis, mais ici elle ne divise personne, elle rassemble la salle d'un rire commun. Le texte est fin mais peut être trop sage, c'est un peu à droite, un peu à gauche. Il fallait aller plus loin au risque de perdre des spectateurs dans le doute politique, plus que dans l'ennui.

Néanmoins, les acteurs empêchent le public de décrocher. Loin d'être monotones, Huster et Laspales, forment un duo improbable, qui fonctionne. Le tandem est drôle, avec ses vérités et ses clichés. Laspales fait du Laspales (mais sait se contrôler parfois) et c'est tant mieux, puisqu'on vient le voir pour ce qu'il est. Huster a un rôle plus complexe, qui porte plus à réflexion, et laisse les répliques cinglantes et les vannes venir de son partenaire sans ne jamais cabotiner ou surjouer.

Un spectacle qui passe vite mais qui aurait mérité d'être moins lisse, moins gentil. Notons tout de même que la mise en scène, les acteurs et les répliques sont au rendez-vous pour déclencher les rires.
17 sept. 2016
7/10
33 0
C'est un peu la grande mode en ce moment avant les élections présidentielles de 2017, avec "Politiquement correct" c'était l'amour en cause entre PS et FN et là Laurent Ruquier a fait une comédie plaisante, mais caricaturale de l'électorat de la droite de la gauche, au moins il ne se trompe pas !

De bons comédiens, Laspalès et Huster s'en donnent à coeur joie. Rires et applaudissements du public à certaines répliques qui vont devenir cultes.
En tout cas on ne risque pas de voir Mimie Mathy chez Ruquier...
16 sept. 2016
7/10
29 0
Très bonne surprise que cette pièce.
Car une pièce sur les clichés politiques avec Huster et Laspales c'était pas gagné.
Mais fort heureusement avec des comédiens de talent (avec un bémol sur le second rôle du chef d'entreprise), une mise en scène qui sans être extravagante marche bien et un texte intelligent (même si on aligne les poncifs mais c'est le propos de la pièce) tout cela fonctionne et on passe une bonne soirée.
Et rien que pour voir Francis Huster se lâcher sur les substances illicites ça vaut le coup d'oeil !!

Plus sérieusement les deux comédiens principaux sont évidemment très biens notamment parce que dans le registre de chacun.
Hier soir Huster semblait tellement heureux d'être sur scène et dire ce texte qu'il en manquait parfois de crédibilité parce que trop souriant même dans certains moments où il était sensé être énervé. Mais ce point de détail se réglera vite quand quelques représentations auront eu lieu.
Laspalès impeccable. Parce qu'il est caricatural dans ce rôle de l'ouvrier prolo mais il a suffisamment de finesse pour ne pas se limiter à ça et pour donner plus de profondeur à son personnage.

Le texte fait évidemment un catalogue de tous les lieux communs des stéréotypes du mec de gauche ou de droite. La qualité de Ruquier est d'avoir su mélanger tout ça pour remettre en question chacun dans ses vérités. Au final tout le monde en prend pour son grade.
Même si on s'attend aux idées reçues elles sont traitées de manière drôle et bien amenée.
La salle a beaucoup ri.

Une pièce qui tient ses promesses à partir du moment où on sait ce qu'on va voir.